2022-07-06
 
Cette section est réservée aux membres du RQD
English version

Catherine Pelletier-Voyer

Chorégraphe

Catherine Pelletier-Voyer a exploré les arts plastiques et les sciences sociales avant de s’engager dans une démarche professionnelle en danse contemporaine à l’UQÀM. Elle y termine, en 2019, un baccalauréat en interprétation où elle se forme entre autres aux côtés de France Bruyère, Anne Lebeau, Parts+Labor_dance (David Albert-Toth et Emily Gualtieri) et Todd Lawrence Stone.

En continuité avec ses études en psychologie et en sociologie, les relations humaines et artistiques sont au centre de ses préoccupations chorégraphiques et guident sa démarche d’interprétation. Ce parcours académique et professionnel varié lui donne une perspective englobante sur le corps qui se reflète dans ses premières créations Un mot tout seul comme «écho» ou «résonance» (2017), Avec pas de silence (2018) et La Théorie de la corde (2021). Ses pièces ont été présentées au Festival Quartiers Danses, à Passerelle 840, au Festival le Maquis et à SOIR Hochelaga.

Catherine cultive également ses habiletés d’enseignante et de médiatrice culturelle entre autres au Centre sportif de l’UQÀM, à la Ville de Montréal et au Festival Quartiers Danses. Dans sa pratique de médiatrice et de pédagogue, elle est préoccupée par les questions d’inclusion et d’accessibilité. Conséquemment, elle travaille avec des publics variés : enfants de tous âges, adultes, aîné.e.s et personnes avec des limitations fonctionnelles.

En 2019, elle s’allie à Malina Fürhoff et Stéphanie Leclair pour fonder Tout Feu Tou Femme, une compagnie de danse féministe dont elle est membre fondatrice. Depuis, elle est préoccupée par les enjeux de démocratisation de la danse. Catherine plonge ainsi dans la danse jeune public et les performances hors des théâtres, en plein air par exemple, pour donner à des nouveaux publics un plus large accès à la danse contemporaine.