Valorisation de la discipline | Le 30 novembre 2017

Lauréats du Prix INTERPRÈTE du RQD

Partager
Esther Gaudette et Manuel Roque, lauréats du Prix INTERPRÈTE, accompagnés de Fabienne Cabado, directrice générale du RQD, et de Marie-Christine Cojocaru, directrice de la Caisse Desjardins de la Culture © Sylvie-Ann Paré

// English version

Le RQD remet le Prix INTERPRÈTE à Esther Gaudette et Manuel Roque et félicite Lorraine Hébert, lauréate du Prix GESTIONNAIRE CULTUREL. 


Montréal, le 30 novembre 2017Esther Gaudette et Manuel Roque ont remporté ex æquo le Prix INTERPRÈTE présenté par le Regroupement québécois de la danse (RQD) et la Caisse Desjardins de la Culture. Ils se partageront la bourse de 10 000 $ dont il est assorti. Le RQD salue par ailleurs son ex-directrice générale, Lorraine Hébert, lauréate du Prix GESTIONNAIRE CULTUREL présenté par Diagramme – gestion culturelle, ainsi que l'ensemble des récipiendaires des PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL (PDM).

Deux lauréats du Prix INTERPRÈTE

Le jury des PDM a été séduit par la sensibilité à fleur de peau, l’engagement total dans une trajectoire sans complaisance, ainsi que par la cohérence des choix esthétiques d’Esther Gaudette dont il a souligné la grande puissance, la précision et la justesse d’interprétation. « La danse, je la sens partout. Elle est action, émotions en mouvements, corps en puissance, engagement et équilibre. Elle est fascinante et vibrante. Elle atteint souvent l’état de grâce qui nous fait continuer à croire en la beauté sous toutes ses formes », a indiqué Esther Gaudette au RQD.


Danseur poétique et virtuose, Manuel Roque a retenu l’attention par sa passion pour la création, son parcours riche et diversifié, la rigueur et la profondeur de sa démarche. Son solo bang bang lui a également valu le Prix du CALQ pour la meilleure œuvre chorégraphique de la saison 2016-2017. Il a profité de son allocution pour appeler à ralentir le rythme effréné de la production. « Les rouleaux compresseurs du divertissement et de la rentabilité pèsent lourd dans l’échiquier de l’offre culturelle actuelle et contaminent insidieusement de nombreuses sphères de l’espace créatif. Peut-être pourrions-nous parler un peu moins de chiffres et un peu plus de sensations, d’émotions, d’inspirations, d’aspirations, de questionnements, d’engagements », a-t-il lancé aux quelque 300 personnes présentes.

En remettant le Prix INTERPRÈTE, le RQD vient récompenser les danseurs et danseuses pour la qualité de leur interprétation, la rigueur de leur démarche et leur engagement dans la création et le développement de la danse professionnelle au Québec. La bourse de 10 000 $ associée au prix bénéficie de la contribution financière du RQD et de la Caisse Desjardins de la Culture, fidèle partenaire de la danse.

L’ex-directrice du RQD à l’honneur

Le RQD est heureux et fier de voir Lorraine Hébert remporter le prix GESTIONNAIRE CULTUREL présenté par Diagramme – gestion culturelle, assorti d’une bourse de 5 000 $. Le conseil d’administration de Diagramme a salué son engagement indéfectible à la barre du RQD, dont elle a assuré la direction générale pendant 13 ans (2003-2016), et souligne sa contribution exceptionnelle au développement de la danse. Femme de conviction, amoureuse des artistes, maître d’œuvre des Grands Chantiers de la danse et du Plan directeur de la danse professionnelle au Québec 2011-2021, Lorraine Hébert a laissé un héritage considérable au milieu de la danse.

 

À propos:
Le Regroupement québécois de la danse rassemble plus de 500 membres – soit quelque 800 professionnels de la danse – qu’il représente sur les scènes publique et politique. Fondé en 1984 pour donner une voix commune à la danse québécoise, le RQD est devenu au fil des ans un chef de file dans la mise en œuvre de projets structurants pour la discipline. Ses réalisations ont pour but de valoriser la danse dans toutes ses expressions, de favoriser son ancrage et son déploiement sur l’ensemble du territoire québécois et de tisser des ponts entre les professionnels, les amateurs et les passionnés de danse.

La Caisse Desjardins de la Culture est née en 1994 de la volonté de donner aux artistes, aux artisans, aux créateurs et aux entreprises culturelles, les moyens de leurs talents et de leurs aspirations. Des milliers de travailleurs autonomes et d’entreprises du secteur culturel en ont fait leur institution financière principale. À la Caisse de la Culture, nous comprenons votre situation; à la Caisse de la Culture, nous parlons le même langage que vous.

Les Prix de la Danse de Montréal sont un organisme à but non lucratif dont le mandat est de promouvoir Montréal comme centre international de création et de diffusion en danse et de valoriser le dynamisme des personnalités, des organismes et des institutions du milieu de la danse.

 

Source:
Coralie Muroni
Responsable des communications
514 849-4003, poste 222 
cmuroni@quebecdanse.org

 

Pour en savoir plus:
Esther Gaudette: biographie | vidéo
Manuel Roque: biographie | vidéo
Lorraine Hébert: biographie | vidéo
Visiter le site des Prix de la danse de Montréal pour connaître les autres lauréats.

Nouvelle précédente Nouvelle suivante