Représentation et concertation | Le 30 juin 2016

Lac-à-l'épaule : une étape essentielle dans la démarche de consultation autour du Plan directeur

Partager
Lac-à-l'épaule du RQD © Coralie Muroni

Le 16 juin dernier, le Regroupement québécois de la danse conviait en lac-à-l'épaule les membres de son conseil d'administration. Afin d'assurer une meilleure représentativité des fonctions de la chaîne, cinq autres professionnels de la danse se sont joints à eux (diffusion spécialisée, organisme de services, chorégraphes indépendants, compagnies de danse jeune public). Une vingtaine de personnes se sont ainsi penchées sur les défis de la danse et les actions à engager dans les prochaines années, dans la poursuite de la démarche de consultation du milieu de la danse amorcée en mars 2016 avec la consultante Pascale Landry.

À ce jour, les nombreuses données collectées lors des consultations ont permis de dresser un bilan assez impressionnant des réalisations depuis la publication du Plan directeur en juin 2011, d'identifier les défis à relever ainsi que les actions à privilégier en regard de ces défis. Une riche matière!

 

À l'ordre du jour
L'amélioration des conditions de pratique et des relations professionnelles, l'équilibre intergénérationnel, l'atteinte de l'excellence artistique, l'appropriation du numérique, la reconnaissance de la diversité artistique et culturelle en danse – parmi d'autres défis identifiés par les groupes focus – ont été analysés et discutés en matinée. De plus, trois thèmes méritaient d'être approfondi­s : les pôles de danse et le déploiement de la danse sur les  territoires; les enjeux reliés à la succession et à l'allocation des fonds rendus disponibles en cas de fermeture d'organismes en danse; le financement public et privé du secteur de la danse.

En après-midi, les participants se sont penchés sur les actions identifiées par les groupes focus afin de les bonifier, les préciser et les valider. Ce travail a permis de nourrir la discussion autour d'enjeux plus sensibles tels que la prise de risque des diffuseurs, la place des artistes de la relève dans le réseau de diffusion, la reconnaissance du statut d'interprète-créateur, les conditions d'accès au financement privé, l'obligation ou non de faire de la médiation culturelle et la place des uns et des autres dans l'écologie de la danse.

Soulignons qu'au lac-à-l'épaule, comme dans chacun des groupes focus, la réflexion a été stimulante et riche, les points de vue variés mais respectueux, le débat sain et ouvert. Signe d'une discipline en mouvement, d'un milieu capable de nommer les choses et de trouver des solutions.

 

Le travail se poursuit
Plusieurs stratégies et actions inscrites dans le Plan directeur de la danse professionnelle au Québec 2011-2021 restent fort pertinentes. D'autres méritent d'être actualisées. Certains défis sont devenus plus criants, de nouvelles avenues sont à envisager. L'objectif de tout ce travail : relancer le Plan directeur et réunir les conditions qui vont permettre à la discipline de faire de nouvelles avancées. D'où l'importance de poursuivre la réflexion et de participer aux ateliers du Rendez-vous annuel des membres, le samedi 22 octobre 2016!

 

-----------------------------


Participants aux consultations

Lac-à-l'épaule du RQD : les administrateurs David Albert-Toth, Fannie Bellefeuille, Denis Bergeron, Lucie Boissinot, Lük Fleury, Tessa Goulet, David Rancourt, Harold Rhéaume, Catherine Tardif, et les invités Fabienne Cabado, Pierre Des Marais, Francine Gagné, Steve Huot, Aurélie Pedron et Pierre-Paul Savoie.

Groupe focus artistique : Jasmine Catudal (La Serre), Claudia Chan Tak, Christine Charles, Sophie Corriveau, Ellen Furey, Hélène Langevin (Bouge de là), Alexandra Landé, Caroline Laurin-Beaucage (Lorganisme), Jacques Poulin-Denis (Grand Poney) et Peter Trosztmer.

Groupe focus organisationnel : François Bellefeuille (Circuit-Est centre chorégraphique), Rachel Billet (La 2e Porte à gauche), Kathy Casey (Montréal Danse), Karyne Doucet-Larouche, Miriam Ginestier (Studio 303), Thierry Huard, George Krump, David Lavoie (Festival TransAmériques), Parise Mongrain (Centre de ressource et transition pour danseurs), Sébastien Provencher, Mickaël Spinnhirny (Cas Public), Claudia St-Georges (Daniel Léveillé Danse), Anne Thériault et Jamie Wright.

Groupe focus public et territorial : Marie Bernier (La danse sur les routes du Québec), Olivier Bertrand (Théâtre La Chapelle), Adrien Bussy (José Navas/Compagnie Flak), Fabienne Cabado, Maya Daoud (Sylvain Émard Danse), Stéphanie Hinton, Maud Mazo-Rothenbühler (Danse-Cité), Daniel Soulières (Danse-Cité), Michael Toppings (MAI).

Groupe focus disciplinaire : Susan Alexander (Ballet Divertimento), Paule Beaudry (La danse sur les routes du Québec), Sophie Breton, Véronique Clément (Réseau d'enseignement de la danse), Danièle Desnoyers (Le Carré des Lombes), Frédérique Doyon, Geneviève Dussault (département de danse de l'UQAM), Lise Gagnon (Fondation Jean-Pierre Perreault), Hélène Leclair (École de danse contemporaine de Montréal), Sophie Michaud, Helen Simard, Georges-Nicolas Tremblay et Angélique Willkie (département de danse de Concordia).

Rencontre des partenaires publics : représentants du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts de Montréal, de la Ville de Montréal et de la Ville de Sherbrooke.

 

Nouvelle précédente Nouvelle suivante