Valorisation de la discipline | Le 8 avril 2016

Coup de foudre pour la danse - Événement Québec Danse

Partager

Communiqué de presse

Montréal, le 7 avril 2016 Imaginez une Journée internationale de la danse qui se célèbre toute une semaine. Saisissez cette invitation que vous lance le Regroupement québécois de la danse (RQD) et les professionnels de la danse et faites votre choix parmi plus d’une centaine d’activités offertes gratuitement. Du 24 avril au 1er mai, la 5e édition de l’événement Québec Danse vous prescrit une foule d’activités énergisantes. Cours de danse, ateliers, rencontres, performances, spectacles, films ou expositions sont au menu dans les régions de Montréal, Québec, Chaudière-Appalaches, l’Estrie, Lanaudière et Laval. Profitez de ce temps de célébrations pour éveiller vos sens, délier votre corps et expérimenter en concentré tout de ce que la danse peut vous offrir à l’année. Faites votre programme avec l’Agenda de la danse au www.quebecdanse.org.

Coup d’envoi : trois villes ouvrent les bras

Le 25 avril, le coup d’envoi des activités montréalaises est donné devant l’École supérieure de ballet du Québec. À l’occasion d’une révérence à grand déploiement, de jeunes danseurs animeront la Trace chorégraphique 2016, une intervention urbaine dédiée cette année au 50e anniversaire de cette institution phare fondée par Ludmilla Chiriaeff. La veille à Sherbrooke, petits et grands auront été conviés à une journée d’ateliers culminant avec de courtes performances offertes par dix artistes estriens à l’occasion d’ICI DANSE. Enfin, le 26 avril se tient la journée annuelle de concertation de la communauté de la danse professionnelle à Québec, se concluant par le lancement de vidéos de promotion de la danse.

Coup de cœur : des artistes vous tendent la main

Que ce soit dans l’intimité d’un studio de danse où vous n’avez jamais mis les pieds, en plein air sous le soleil ou dans l’obscurité magique d’une salle de spectacles, une vingtaine d’occasions s’offrent à vous d’apprivoiser comment la danse se crée, se fabrique, s’expose. Découvrez les coulisses d’Anatomie d'un souffle, une œuvre de la compagnie Le Carré des Lombes, inspirée par le Grand Orgue Pierre-Béique, qui sera présentée par l’Orchestre symphonique de Montréal et Danse Danse en mai prochain. Ou encore les coulisses de Fin de série, la plus récente création de Manon Oligny, qui sera présentée en grande première au Festival TransAmérique. Glissez-vous doucement dans les univers des chorégraphes en création : Harold Rhéaume, Jane Mappin, Sarah Bild et Lin Snelling ; assistez aux répétitions des étudiants de l’École de danse contemporaine de Montréal qui se frottent aux chorégraphies de Catherine Gaudet, Ginette Laurin, Deborah Dunn ou Parts+Labour_Dance. Et pour vivre intégralement l’expérience du spectacle, ne manquez pas cet incontournable : une œuvre d’Édouard Lock présentée pour la 1re fois au Québec, au Grand Théâtre de Québec et au Théâtre Maisonneuve de Place des Arts, dans un fabuleux programme triple de la compagnie brésilienne São Paulo Companhia de Dança, à l’invitation de Danse Danse. En tournée dans le réseau Accès culture, ne vous privez pas du plaisir de voir les danseurs virtuoses des BJM - Les Ballets Jazz de Montréal dans un programme enlevé, composé de cinq pièces dont l’une de Benjamin Millepied, ex-directeur du ballet de l’Opéra de Paris. Enfin, les compagnies PPS Danse, 605 Collective de Vancouver et [ZØGMA] Collectif de folklore urbain sont en spectacle et qui sait, peut-être près de chez vous? Consultez l’Agenda de la danse pour le découvrir!

Coup de pompe : des cours qui revigorent

Enfants, ados, adultes, familles et 50 ans et mieux, l’événement Québec Danse est une occasion en or pour revêtir vos vêtements mous, ou moulants! Pour les plus friands, le Studio Bizz ouvre ses portes le 1er mai. De 12 h à 18 h, plus de vingt classes gratuites offertes en autant de styles et pour tous les niveaux vous attendent ! Portes ouvertes également à l’Académie de danse d’Outremont qui, en plus d’admettre les observateurs à ses cours, en ouvre plusieurs à qui souhaite essayer – quel que soit l’âge! Pour vous initier à trois approches corporelles des plus vivifiantes, le Département de danse de l’Université du Québec à Montréal propose des ateliers de mouvements en éducation somatique, en improvisation et en rythmique avec trois pédagogues aguerris. Également à l’honneur, plusieurs occasions de goûter à la danse flamenco, de s’exercer aux danses latines, aux danses percussives et à la danse traditionnelle indienne. Enfin, même les bibliothèques de Montréal entrent dans la danse! Découvrez leur éventail d’activités, principalement dédiées aux jeunes, accessibles dans plusieurs arrondissements.

Coup de coude : quand la danse surprend

Laissez-vous inspirer par des danseurs en performance au Musée d’art de Joliette alors qu’on vous invite à les dessiner. Laissez votre regard fendre l’horizon alors que le quai de St-Jean-Port-Joli devient votre piste de danse. Admirez ce groupe de femmes et d’hommes de 55 à 75 ans qui présente à Circuit-Est centre chorégraphique la danse contemporaine qu’ils ont découverte avec la compagnie Danse Carpe Diem/Emmanuel Jouthe ; pendant qu’à Québec, les artistes du Papillon blanc déposeront leurs gestes doux en CHSLD, le temps de performances dansées. En plein restaurant, assistez au délire Schmuttland, une expérience originale des Sœurs Schmutt entremêlant vidéo, danse, théâtre et musique. Et au centre d’artistes Eastern Bloc, les interprètes Sonya Stefan et Jamie Wright intriguent dans une performance fantasque signée Dana Gingras. Enfin, le 29 avril en soirée, venez prendre un verre et assister à l’événement subversif So You Think That Was Dance!, animé par la chorégraphe Karen Fennell, qui offre la scène du Théâtre Main Line à huit courtes performances, non censurées et imprévisibles!

Coup de jeunesse : les écoles mènent le bal !

Cette année, deux projets ayant permis à des jeunes de s’initier à la danse contemporaine au contact de  chorégraphes invités dans leurs écoles se concluent le 29 avril! Estelle Clareton, à l’instigation du RQD, a créé et enseigné à 110 élèves du primaire (et leurs professeurs!) une courte chorégraphie qui sera présentée au foyer Jean-Gascon du Théâtre Maisonneuve grâce à Danse Danse. Et la chorégraphe Isabelle Boulanger, à l’invitation de Tangente, a accompagné en création des élèves de la concentration danse de l’école secondaire Lucien-Pagé. Les résultats seront dévoilés le 29 avril, en plus d’un extrait de la dernière création de la compagnie La Grande Fente, présentée dans l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts. Et enfin, toute la semaine, de mini-b-boys et b-girls de l'Académie de danse d’Outremont font la tournée des écoles primaires dans leur arrondissement.

Coup d’éclat : la mémoire brille

Plusieurs activités ramènent à la mémoire des pans de l’histoire de la danse au Québec. Exposition inaugurale du tout nouveau Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce, Danser à Montréal, un hommage à Iro Valaskakis-Tembeck rappelle des grands moments de cette histoire grâce aux travaux de cette artiste et historienne émérite de la danse. Le Regroupement québécois de la danse y expose d’ailleurs la troisième édition de La Toile-mémoire de la danse au Québec [1895-2000]. Danse Cadence propose une conférence-atelier sur la danse de la Renaissance à la Nouvelle-France. Quant à Espace Trad, musiciens et gigueux vous convient à une soirée de danse traditionnelle québécoise.

Sur grands écrans, à la maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce, on souligne les 15 ans de Mouvement perpétuel, la boîte de production de Marlene Millar et Philip Szporer, en présentant quelques-unes de leurs vidéodanses marquantes. Enfin, l'ONF à la maison diffuse dans le réseau Accès culture le beau film Le petit Jean-Pierre, le grand Perreault de Paule Baillargeon, qui relate le travail et les derniers pas du chorégraphe, avant son décès en 2002. Sans oublier les bibliothèques de Montréal qui mettent en valeur leurs collections documentaires sur la danse, une belle manière de découvrir la danse en format livre ou numérique!

Plus d’une centaine d’activités sont présentées à l’occasion de l’événement Québec Danse. Retrouvez-les dans l’agenda de la danse en plus de séries thématiques qui piquent la curiosité. Du 24 avril au 1er mai, laissez-vous happer par l’énergie contagieuse de la danse et partagez le plaisir! Suivez l’événement sur Facebook et sur Twitter à l’aide du mot-clic #QD16.

 

Le Regroupement québécois de la danse

Le RQD rassemble plus de 500 professionnels de la danse et les représente sur les scènes publique et politique. Fondé en 1984 pour donner une voix commune à la danse québécoise, le RQD est devenu au fil des ans un chef de file dans la réalisation de projets structurants pour la discipline. Ses réalisations ont pour but de valoriser la danse dans toutes ses expressions, de favoriser son ancrage et son déploiement sur l'ensemble du territoire québécois et de tisser des ponts entre les professionnels, les amateurs et les passionnés de danse.

Le RQD est heureux d’associer cette 5e édition de Québec Danse à la Semaine Canadienne de la Danse, un projet de l’Assemblée canadienne de la danse-Canadian Dance Assembly (ACD-CDA).

Remerciements

Le RQD remercie chaleureusement tous ceux et celles qui participent à la 5e édition de l’événement Québec Danse. Le RQD souligne la contribution particulière des partenaires d’activités suivants : Bibliothèques Montréal, Centre culturel Notre-Dame-de-Grâce, Danse Danse, École supérieure de ballet du Québec, le Conseil de la culture de l’Estrie, le Conseil de la culture de Québec et de Chaudière-Appalaches, le réseau Accès culture, le Studio Bizz et Télé-Québec. Pour ses activités montréalaises, l’événement Québec Danse reçoit un soutien financier de l’arrondissement Ville-Marie, de l'arrondissement Plateau-Mont-Royal et du programme Une école montréalaise pour tous. À Québec, l’événement Québec Danse reçoit un soutien financier de l’entente de développement culturel entre le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Québec. Pour ses activités régulières, le RQD reçoit le soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de Montréal, de Compétence culture, d'Emploi-Québec ainsi que de la Ville de Montréal et du ministère de la Culture et des Communications du Québec via le programme Diffusion du patrimoine montréalais.

–  30  –

Source :

RQD : Judith Lessard-Bérubé, responsable des communications, 514 849-4003, poste 225, jlb@quebecdanse.org

Relations de presse : Valérie Grig, RuGicomm, 514 759-0494, valerie@rugicomm.ca

 

> Télécharger le communiqué en PDF

> To read the english version

 

Nouvelle précédente Nouvelle suivante