2021-01-26
 
Cette section est réservée aux membres du RQD

Guide pour des classes de danse virtuelles sécuritaires

Message québécois de la JID 2020 © RQD

Ce guide s’adresse aux enseignants et aux participants de cours de danse virtuels à domicile. Il vise à nommer des recommandations afin d’améliorer et de soutenir l’entraînement en danse dans un cadre sécuritaire et convivial.

En classe virtuelle, la rencontre entre l’élève et l’enseignant ne se fait plus dans le lieu neutre et adapté du studio. La maison change de fonction pour devenir l’espace de pratique et doit être adaptée sécuritairement à cette nouvelle réalité.

À noter que la CNESST ne couvre aucun entraînement à domicile pour les participants et qu’il est d’autant plus important de prendre des mesures préventives pour assurer la sécurité des danseurs.

(Mise à jour: 26 janvier 2021)

Un guide appelé à évoluer grâce à votre expertise

L’entraînement en danse à domicile et en contexte virtuel est une réalité nouvelle. Afin que ce guide reflète bien ces conditions de pratique en plein développement, nous vous invitons à contribuer à sa mise à jour en continu, en nous faisant part de votre propre expérience en tant qu’enseignant ou que participant.

Accédez à tout moment à la version Google Docs du guide pour le commenter, y apporter des précisions ou partager vos trucs et conseils au bénéfice de toute la communauté.

 

1. PRÉPARATION

ENSEIGNANT

Pédagogie

  • Créez un autre format de cours qui peut se faire à la maison et non seulement en studio. Si possible, préparez différentes variantes pour les exercices. Prenez en considération l’espace restreint et variable dans lequel peut évoluer chaque étudiant (ainsi que le vôtre): géométrie de la pièce, sa grandeur, son sol, sa luminosité, etc.
  • Privilégiez des enchaînements simples, faciles à mémoriser (que les étudiants pourront se souvenir d’une classe à l’autre) et qui ne se déploient pas trop dans l’espace. Pensez aussi à créer des exercices évolutifs, c’est-à-dire que vous pourrez modifier au fil des séances afin d’en augmenter la complexité graduellement.
  • Présentez le plan de cours de chaque séance à l’avance afin que les participants puissent préparer leur espace et leur corps sécuritairement.
  • Nommez si votre cours requiert des objets, des accessoires, des vêtements ou des souliers spécifiques ainsi qu’une coiffure particulière.

Espace

  • Prévoyez du temps avant et après chaque classe afin d’organiser et d’aménager convenablement votre lieu d’enseignement.
  • Tâchez d’épurer visuellement votre espace en enlevant les cadres sur les murs ou en déplaçant tout autre objet susceptible de rendre l’image trop chargée à l’écran pour l’apprenant.
  • Demandez à vos étudiants la superficie de travail disponible à leur domicile.
  • Proposez un espace minimum requis (mesures) et le transmettre aux participants à l’avance. Il est recommandé d’essayer vous-même votre classe en amont, en respectant la superficie minimum requise.
  • Nommez si votre cours requiert une surface précise. Est-ce possible de faire la classe sur un tapis ou sur un plancher non résilient?
  • Suggérez aux étudiants d’avoir un tapis de yoga à portée de main. Celui-ci pourra servir de surface absorbante lors de la pratique de certains sauts ou d’autres mouvements au sol.
  • Contrôlez votre espace de pratique, si besoin (animaux, colocataires). Avisez les habitants de la demeure de l’heure et de la durée de la classe. Vous pouvez apposer une pancarte sur votre porte pour éviter que quelqu’un n’entre dans la pièce durant le cours.

Technologie

  • Afin d’assurer un enseignement sécuritaire et de qualité, il est recommandé de se munir d’une excellente connexion Internet d’au moins 40 Mbps download / 10 Mbps upload. Cela assurera une belle qualité visuelle et sonore.
  • Assurez-vous que les participants puissent bien vous voir à l’écran si la démonstration est nécessaire à votre cours. Le bon cadrage de la caméra et une bonne luminosité sont importants. Évitez le contre-jour.
  • Si la caméra que vous utilisez effectue des autofocus, faites quelques tests avant votre classe afin de vous assurer que l’image ne deviendra pas floue (principalement lors de déplacements).
  • N’oubliez pas de tester le volume sonore requis (voix et musique) et de vérifier si cela risque de perturber votre entourage. Il sera important de demander aux habitants de votre maison de limiter leurs interactions sonores durant votre classe en mettant, par exemple, les cellulaires en mode vibration.
  • Priorisez l’ordinateur portable ou la tablette au téléphone pour une meilleure observation des participants. Vous pouvez aussi utiliser l’option Chromecast afin d’envoyer l’image de votre appareil sur un plus grand écran de télévision.
  • Évaluez si vous avez besoin d’un nombre maximal de participants pour bien les voir tous et toutes et permettre une rétroaction.

Sécurité physique et émotive

  • La voix est souvent votre outil principal lors de l’enseignement virtuel. Dans le but de pallier la fatigue vocale, pensez à utiliser un micro pour l’amplifier.
  • Les distractions extérieures doivent être limitées au maximum. Vous avez la responsabilité d’observer ce qui se passe à l’écran et d’agir en cas d’urgence et ce, même si vous êtes à distance. Une liste de contact en cas d’urgence serait d’ailleurs importante à obtenir principalement dans le cas où vous avez des étudiants seuls à la maison durant le déroulement de votre classe.
  • Soyez vigilant quant à la santé émotive de vos apprenants, surtout dans un contexte d’apprentissage virtuel imposé en temps de pandémie. Utilisez la bienveillance et le renforcement positif. N’hésitez pas à référer un élève à des ressources compétentes en santé mentale, si le besoin s’en fait sentir.
  • Soyez indulgent. Des étudiants peuvent avoir à concilier l’apprentissage virtuel de la danse à la maison avec un contexte familial difficile et hors de leur contrôle.

PARTICIPANT

  • Prenez connaissance de toute documentation envoyée par l’enseignant telle que le plan de séance, l’habillement et la coiffure requise, les accessoires à avoir sous la main, etc.
  • N’oubliez pas de prévoir du temps avant et après chaque classe afin d’organiser convenablement votre espace de pratique et votre équipement.
  • Préparez votre espace de pratique en fonction de l’espace demandé par l’enseignant. S’il y a des coins de meubles ou autres éléments avec lesquels vous risquez d’entrer en contact, veillez à les déplacer ou à les “coussiner”.
  • Essayez d’avoir un tapis de yoga prêt à être utilisé. Celui-ci pourrait servir de surface absorbante lors de la pratique de certains sauts ou d’autres mouvements au sol et ainsi pallier, quelque peu, l’absence d’un plancher résilient.
  • Contrôlez votre espace de pratique, si besoin (animaux, colocataires). Avisez les habitants de la demeure de l’heure et de la durée de la classe. Par exemple, apposez une pancarte sur votre porte pour éviter que quelqu’un n’entre dans la pièce durant la classe.
  • Tentez d’avoir une bonne connexion Internet (au moins 40 Mbps upload / 10 Mbps download). Cela assurera une meilleure expérience virtuelle tant au niveau de l’image que du son.
  • Testez vos appareils avant la classe et assurez-vous d’avoir téléchargé les programmes nécessaires.
  • Priorisez l’ordinateur portable ou la tablette au téléphone pour mieux observer la classe. Vous pouvez aussi utiliser l’option Chromecast afin d’envoyer l’image de votre appareil sur un plus grand écran de télévision.
  • Assurez-vous que l’enseignant puisse bien vous voir à l’écran en tout temps afin qu’il vous guide sécuritairement. Le bon cadrage de la caméra et une bonne luminosité sont importants. Évitez le contre-jour.

2. DÉROULEMENT

ENSEIGNANT

Avant la classe

  • Assurez-vous que tous les étudiants vous voient et vous entendent.
  • Prenez les présences (et ayez les numéros en cas d’urgence avec vous)
  • Vérifiez les conditions physiques et mentales des participants. Demandez s’il y a des blessures à signaler et d’éventuelles difficultés de concentration.
  • Spécifiez si les participants bénéficient ou pas d’une couverture de la CNESST en cas de blessure durant la classe virtuelle.
  • Lisez ou partagez à l’écran un avis légal informant que vous n’êtes pas responsable en cas de blessure, ainsi qu’une note sur les droits d’auteurs (musique, syllabus protégés, etc.).
  • Partagez le plan de la séance.
  • Rappelez l’espace et les accessoires requis.

Pendant la classe

  • Invitez les participants à être conscients de leurs déplacements dans l’espace. Encouragez-les à s’adapter à leur environnement, à faire des ajustements et à rester vigilants pendant les exercices pour éviter toute collision. Proposez-leur des alternatives préparées par vous.
  • Encouragez les participants à regarder régulièrement ailleurs que l’écran afin d’éviter les tensions au niveau des cervicales et à amener leur attention sur leur espace et sur leur ressenti (être à l’écoute et bienveillant).
  • Soyez précis et ordonné dans vos consignes verbales afin de bien soutenir et encadrer la pratique corporelle des participants. N’hésitez pas à donner beaucoup de détails et à répéter certaines consignes. Soyez positif et encourageant dans vos commentaires.
  • Vérifiez si le cadrage doit changer selon les exercices afin de mieux observer  et guider les participants de façon sécuritaire.
  • Prenez une pause hydratation à toutes les tranches de 30 minutes (ou plus fréquemment au besoin). Vous n’avez pas le contrôle sur la chaleur au domicile de l’étudiant. De plus, de courtes pauses aideront l’étudiant à rester concentré plus longtemps à l’écran.
  • Terminez votre classe en remerciant les élèves.

PARTICIPANT

  • Soyez conscient et à l’écoute de vos limites physiques et spatiales. Par exemple, restez à l’écoute de vos sensations, ajustez-vous dans l’espace, diminuez l’amplitude ou le rythme de vos mouvements si vous ressentez de la douleur ou de la fatigue, etc.
  • En revanche, restez connecté à votre progression personnelle. S’il vous est possible d’en faire davantage parce que vos capacités physiques et/ou votre espace le permettent, faites-le.
  • Si le mode d’enseignement choisi par l’enseignant est principalement magistral, n’hésitez pas à observer vos collègues à l’écran en cas de doute sur l’exécution d’un mouvement.
  • Ayez un cahier de notes à portée de main. Il vous sera probablement utile d’écrire les corrections reçues dans le but de les relire avant la prochaine classe. Vous pouvez aussi noter quelques détails sur les exercices afin de mieux les mémoriser.
  • Soyez conscient et à l’écoute de votre limite de concentration lors de l’utilisation de l’écran. Par exemple, ne fixez pas toujours votre écran, restez mobile au niveau de la nuque, etc.
  • Assurez-vous d’avoir le matériel requis à votre portée pour la classe (eau, accessoires, etc.) et d’avoir lu le plan de séance s’il vous a été remis à l’avance.
  • N’hésitez pas à poser des questions et à demander conseil à l’enseignant pour vérifier votre compréhension des consignes.

3. POST-MORTEM


ENSEIGNANT

  • Posez des questions aux participants ou envoyez un sondage anonyme pour avoir de la rétroaction sur votre classe. (exemple: est-ce que la classe était sécuritaire dans leurs espaces de pratique respectifs).

PARTICIPANT

  • Communiquez tous commentaires qui pourraient permettre à l’enseignant d’améliorer son enseignement en virtuel.
  • Si un enseignant vous propose un sondage, prenez le temps de le remplir et de partager vos rétroactions.

4. RESSOURCES

Zoom for dance teachers (vidéo) https://www.youtube.com/watch?v=rW3U2Fv2CY8

Teaching Dance live Online, How to Prep and Transition – Audra Allen Dance LLC http://www.danceworksacademy.ca/uploads/5/5/9/9/55996439/how_to_teach_dance_online_workbook.pdf

5 Tips for Making Online Classes Work for You – Dance Teacher https://www.dance-teacher.com/5-tips-for-making-online-classes-work-for-you-2645788591.html

How to teach dancing online (and make money doing it) – The Home of Happy Feet https://thehomeofhappyfeet.com/how-to-teach-dancing-online-and-make-money-doing-it/

 


Comité expert:
– Clara Furey
– Laurie-Anne Langis
– Alexandre Morin
– Marie Mougeolle
– Isabelle Poirier
– Alisia Pobega
– Marie-Joanie Raymond
– Jamie Wright

Rédaction:
– Laurie-Anne Langis
– Isabelle Poirier
– Amélie Lévesque Demers

Révision:
– Coralie Muroni

Coordination:
– Daniel Bastien

 

La réalisation de cette publication a été possible grâce à une aide financière dans le cadre du Programme d’actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) de la Commission des partenaires du marché du travail.

 

Guide pour des classes de danse virtuelles sécuritaires
© 2021 Regroupement québécois de la danse