2023-08-15
 
Cette section est réservée aux membres du RQD
English version

Maïgwenn Desbois

Chorégraphe, Interprète, Répétiteur / directeur des répétitions, Travailleur.se culturel.le, Enseignant.e

Après une formation en danse classique avec Alexandre et Daniel Seillier de 1996 à 2001, Maïgwenn fait le grand saut vers la gigue contemporaine en interprétant durant une dizaine d'années pour Marie-Soleil Pilette. Durant cette période, elle se perfectionne en gigue auprès de Martine Billette et de Pierre Chartrand.

C'est en 2009 qu'elle présente sa première chorégraphie, Quasispace, dans le cadre de la Biennale de gigue contemporaine (BIGICO) à Tangente, choisissant de travailler avec des artistes professionnels différents et marginalisés (syndrome de Williams, syndrome d'Asperger, trisomie, déficience intellectuelle, etc.). En 2011 elle présente Dans ta tête, et Six pieds sur terre en 2013, toujours dans le cadre de la BIGICO, à Tangente. Ces deux pièces seront ensuite reprises une cinquantaine de fois tant en tournée dans le Grand Montréal, qu’en région au Québec, qu’à l’étranger en Europe, ainsi qu’en contexte scolaire. C'est en 2012 qu'elle adopte le nom Maï(g)wenn et les Orteils, gigueux atypiques et contemporains, et en 2014 qu'elle fonde officiellement sa compagnie en tant qu'OBNL.

En 2016, elle présente Avec pas d’cœur, toujours à Tangente, dans le cadre de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle (SQDI). Cette création sera reprise une douzaine de fois en tournée dans le Grand Montréal, au Québec ainsi qu’en France. En 2017, elle s’associe avec Danse Carpe Diem Emmanuel Jouthe pour l’adaptation de la création In situ Écoute pour voir avec ses interprètes atypiques. Écoute pour voir est ensuite présenté en 2018 dans le cadre de la SQDI, ainsi qu’en contexte scolaire.

En 2021 elle produit le film Dans mes yeux réalisé par Philippe Meunier, film de danse mettant en scène cinq duos créés par cinq chorégraphes. Le film est sélectionné pour la compétition internationale long-métrage de la 41e édition du Festival international du film sur l'art.

Maïgwenn enseigne également la danse depuis 1996 et compte à son actif des centaines d’ateliers dispensés dans les écoles via le répertoire Artistes à l’école ainsi qu’avec Une école Montréalaise pour tous. Elle enseigne plus précisément à des enfants, adolescents et adultes vivant avec différents troubles d'apprentissage (autisme, déficience intellectuelle, syndrome de Williams, trisomie 21, etc.), depuis 2008, en contexte de loisir, mais également à un niveau professionnel au Centre des arts de la scène Les Muses depuis 2003.