2020-10-05
 
Cette section est réservée aux membres du RQD

Les Archipels Danse

Compagnie

Créé en 2019, Les Archipels danse permet aux chorégraphes Philippe Meunier et Ian Yaworski de s’associer afin d’approfondir la recherche, la création et la production en danse contemporaine. Issue du milieu des danses traditionnelles, les chorégraphes souhaitent mettre en commun leur vision contemporaine du folklore québécois en créant des oeuvres dansées innovantes et accessibles.

Les Archipels danse a pour mandat et volonté d’unir les forces des chorégraphes et des différents artistes/créateurs collaborants aux différentes productions de l’organisme tout en conservant l’écosystème de chacun. Comme un archipel d’îles, la synergie s’opère grâce aux particularités de chacun.e de ses collaborateurs.trices.

Philippe Meunier et Ian Yaworski présentent leur première collaboration (Bromance dance) dans le cadre du 1er OFF BIGICO (Théâtre Aux Écuries) en 2016 et à La Rotonde (Maison pour la danse de Québec) en mai 2018. C’est à Tangente en mai 2017 qu’ils proposent Monte-Charles, une oeuvre chorégraphique se déroulant sur 3 étages à l’intérieur de l’Édifice Wilder – Espace danse. Le public prend place à bord du monte-charge et voyage à travers les différents tableaux et étages de ce récit alimenté par différentes phobies sociales. Suite au succès de Monte-Charles, les chorégraphes en font l’adaptation in situ afin de transposer l’oeuvre dans des lieux communs et connus. Faisant parti de la programmation 2017-2018 de Jouer Dehors (La Danse sur les Routes du Québec), Frictions est présenté dans différents parcs de la région montréalaise grâce au soutien financier du Conseil des Arts de Montréal et du programme Le Conseil des Arts de Montréal en tournée. Après près d’une quarantaine de représentations du spectacle lors des saisons estivales 2018 et 2019, plus de 1500 spectateurs ont été touchés, plusieurs pour la première fois, par la danse. Le regard novateur posé sur la gigue par les chorégraphes a su attirer les regards sur cette pratique méconnue par de nombreuse personnes.

Dans le cadre de la Journée internationale de la danse 2019, les chorégraphes et Tangente ont invités les spectateurs à assister à deux représentations de la pièce JoBlo, créée par et pour 300 élèves de l’école primaire Lanaudière. La chorégraphie fut interprétée sur la Place des Festivals (Quartiers des spectacles de Montréal) par les enfants sur la chanson “Let’s Go Out”, une création originale de l’auteur-compositeur-interprète Dumas. L’activité est le résultat de plus de 125 ateliers scolaires d’initiation et de création en gigue contemporaine, percussion corporelle et danse contemporaine.

C’est dans le cadre du spectacle des finissants 2018 de PJE (Productions Jeun’Est), un centre de formation en techniques de scène et d’insertion sur le marché du travail, qu’ils ont le mandat de concevoir et de mettre en scène un spectacle qui valorise les travailleurs de l’ombre et insiste sur les enjeux techniques. Un show technique fut chaudement applaudi au Théâtre Outremont en octobre 2018.

Leur plus récente pièce, Suspendu au sol, fût présenté en février 2020 par Tangente en co-diffusion avec BIGICO. Guidés par leur rythme, quatre interprètes évoluent dans l’univers méconnu de la gigue. Influencés par son écho, les interprètes se laissent emporter par ses mélodies fluides et saccadées. Enfouie dans la mémoire collective, la gigue se manifeste ici comme un maître à danser se laissant apprivoiser.