2022-03-27
 
Cette section est réservée aux membres du RQD
English version

Géraldine Leong Sang

Interprète, Chorégraphe, Enseignant

Titre: "Tsara akia ndry..." (Tu es belle telle que tu es...)
"Neny ô" (Maman) - 2014
Titre: Tahiry (Réminiscence) - 2017
"Tsara akia ndry"
Titre: "Toi, M.A. Moi"

Elle fait ses premiers pas de danse à l’âge de 7 ans où comme beaucoup de jeunes de son âge elle avait choisi la danse comme activité parascolaire à Toamasina (Madagascar), sa ville natale. Voyant son intérêt croissant pour cette discipline, ses parents l’inscrit à des cours privés de danse moderne et de danse classique, au GRM, école de danse dirigée alors par Marc Ramaromanda, l’un des piliers de la danse à Madagascar à l’époque. Elle se découvre un goût prononcé pour le perfectionnement technique et le rapport du mouvement à l’histoire. Compte tenu de sa grande motivation d’aller toujours plus loin dans cette discipline et son désir permanent d’accroître son temps alloué la Danse, elle se voit contrainte d’arrêter tout à l’âge de quatorze ans pour ne pas altérer ses résultats scolaires.

Ce n’est qu’à l’âge de vingt-trois ans qu’elle renoue avec la Danse en suivant des cours au sein de l’école de Danse et de Musique RARY en 2001. Ce retour à la Danse marque un tournant dans sa vie professionnelle : diplômée en administration d’entreprise option marketing, elle travaillait alors depuis trois années dans l’agence de communication Première Ligne spécialisée dans l’organisation évènementielle. Mais quand elle découvre que vivre professionnellement n’était pas une utopie, elle dépose sa démission et s’embarque dans une nouvelle aventure artistique et surtout humaine avec la compagnie RARY dans laquelle elle a été à la fois danseuse interprète, enseignante de danse contemporaine et administratrice jusqu’en 2020.

Sa formation en danse contemporaine s’est faite essentiellement à l’école RARY. Mais elle a eu l’occasion de suivre des stages et des ateliers avec des formateurs nationaux et internationaux avec lesquels elle aborde d’autres approches du mouvement.

Elle interprète plusieurs créations de la compagnie RARY que ce soit des pièces de groupe (Tongotra, Ampy, Mbola, Dihy tsy amin’aponga, Rotsaka, Vato, Be mitambatra, Aviavy tsy maheno, Fotoana, Maroanaka, Mpirahalahy Mianala, Ranoro, …) ou des soli (Volon’i parasy et Fa…) que ce soit à Madagascar ou à l’étranger dans le cadre de tournées (France, Venise, Sénégal, Réunion, Mozambique, Burkina Faso, Îles Canaries,…) de la compagnie RARY.

Elle s’essaie à la création chorégraphique à partir de 2009 avec le collectif Trio Ankisôma qui propose la pièce « Tamin’ny 7 latsaka fefany » en février 2011 à l’Institut Français de Madagascar. C’est en adhérant dans l’association de jeunes danseurs chorégraphes VIDACO, que Géraldine décide finalement de se positionner aussi en tant que chorégraphe et de créer la compagnie JINY.

En parallèle elle poursuit des collaborations artistiques avec ses pairs nationaux (Nampoina Rakotoarivelo, Lovatiana Erica Rakotobe, Judith Manantenasoa, Anjara Nantenaina Rasamiarison,…) et internationaux (Serge Creppy, Horacio Macuacua, Moise Touré,..).

En juin 2012, elle crée Perf’Impro un évènement multidisciplinaire qui propose des prestations artistiques improvisées dans des lieux non conventionnels afin de rencontrer son public dans les endroits où il se trouve. La dernière édition a eu lieu en février 2020 à Antananarivo (Madagascar).

En mars 2020, une nouvelle page s’ouvre pour elle : elle immigre au Canada. Après plusieurs mois à danser dans son appartement, elle reprend petit à petit sa vie artistique. En mai 2021, elle croise la route de Jasmine Dubé de la compagnie de Théâtre les Bouches Décousues pour une lecture scénique de Marguerite. Et elle entame une résidence création en milieu scolaire pour la pièce « Toi, M.A. Moi » avec le soutien du Conseil des Arts de Longueuil et en partenariat avec l’école alternative des Quatre Saisons où elle a dispensé des cours de danse contemporaine pendant huit semaines à des enfants allant de la première à la sixième année de l’école primaire.

En 2022, elle poursuivra sa collaboration avec la compagnie de Théâtre les Bouches Décousues de Jasmine Dubé et présentera son travail lors de la vingtième édition du Festival Quartiers Danses à Montréal.