2019-09-20
 
Cette section est réservée aux membres du RQD

Léa Noblet Di Ziranaldi

Interprète

Originaire de France, Léa Noblet Di Ziranaldi est une jeune interprète de la relève montréalaise. Elle débute sa formation professionnelle en danse au Conservatoire de Lyon ainsi qu’à l’Université Lumière Lyon 2 où elle obtient une licence en Arts du spectacle (théâtre et danse). Son parcours l’amène ensuite au Québec où elle obtient, en 2018, un baccalauréat en danse à l’Université du Québec à Montréal et au sein duquel elle côtoie des artistes et pédagogues inspirants tels que Danièle Desnoyers, Nicole Harbonnier ou encore Manon Levac qui lui permettent d’aiguiser sa propre vision de la danse, entre mode européen et nord-américain. Léa se passionne alors pour les méthodes somatiques et la théâtralité afin de nourrir un langage corporel sensible et fougueux. Toujours dans l’optique d’allier l’intellectuel à la pratique, elle se déploie dans une danse réfléchie et vécue, où la conscientisation du mouvement peut-être mise au service d’une danse viscérale et engagée.

L’année suivante elle travaille en tant que danseuse indépendante avec la compagnie Mayday (Mélanie Demers) et collabore parallèlement en France avec Marie Fulconis (compagnie la Mazane) avec laquelle elle se produit au Festival d’Avignon 2019.

Attirée par l’hybridation des disciplines artistiques, elle participe en tant que performeuse au projet interdisciplinaire Choeur générateur (2018), une recherche-création de Marine Theunissen, (doctorante en Etudes et pratiques des arts à l’Université du Québec à Montréal).