2019-05-08
Cette section est réservée aux membres du RQD

Lisbeth Gruwez dances Bob Dylan – Lisbeth Gruwez

20h00 à 20h00

Usine C - Montréal, Montréal

Liens utiles

Billetterie

Tandis que Maarten Van Cauwenberghe, son grand complice, met un à un plusieurs titres de Bob Dylan sur de vieux vinyles, Lisbeth Gruwez, en tunique blanche, danse seule dans un dispositif minimaliste qui évoque avec une grande douceur, épurée et mélancolique, la fragilité et la beauté de l’instant. Un éloge de la dilution et du lâcher-prise dans lequel la prodigieuse interprète livre une matière brute et aérienne, une invitation planante au voyage.

Reconnue internationalement pour son remarquable travail d’interprète auprès de chorégraphes de renom, notamment Jan Fabre et Sidi Larbi Cherkaoui, Lisbeth Gruwez cofonde en 2007 la compagnie Voetvolk et développe depuis son propre travail de création. Cette artiste exceptionnelle est une habituée de la scène de l’Usine C où elle a présenté Birth of Prey (2012), It’s going to get worse and worse, my friend (2013), et AH/HA (2015).

Concept et interprétation : Lisbeth Gruwez, Maarten Van Cauwenberghe
Chorégraphie : Lisbeth Gruwez
Musique : Bob Dylan
Conception lumière : Harry Cole, Caroline Mathieu
Directeur de la production : Arnaud Vanrafelghem
Remerciements particuliers : Bart Meuleman, Café Costume, Marie Szersnovicz
Production : Voetvolk Vzw, en coproduction avec Théâtre Royal Flamand, Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint- Denis, Ballet du Nord, Théâtre D’Arras / Tandem Arras-Douai, Les Brigittines, Theater Im Pumpenhaus Avec le soutien de Nona et du Gouvernement flamand. Voetvolk est associé à Troubleyn | Jan Fabre et le Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers en tant que compagnie en résidence, et au Quartz – Scène Nationale de Brest en qualité d’« artiste associé » Diffusion Key Performance

—-

While her partner-in-crime, Maarten Van Cauwenberghe, plays Bob Dylan records on a turntable, Lisbeth Gruwez, dressed in a white tunic, dances alone. It is a minimalist presentation that evokes, with tenderness and melancholy, the fragility and the beauty of the moment. This praise of letting go, in which masterful performer Lisbeth Gruwez delivers material that is raw, yet airborne, is an invitation to glide into wide open skies.

World-renowned for her remarkable work as a performer, she has worked with acclaimed choreographers, including Jan Fabre and Sidi Larbi Cherkaoui. In 2007, Lisbeth Gruwez co-founded the company Voetvolk and has since developed her own creative work. This outstanding artist is a regular at the Usine C, where she has presented Birth of Prey (2012), It’s going to get worse and worse, my friend (2013), and AH/HA (2015).