2019-05-08
Cette section est réservée aux membres du RQD

Embodied Talk sur le temps étiré en performance

14h00 à 16h00
0 $

Pavillon de danse de l'UQAM - Montréal, Montréal

Embodied talk facilitée par Camille Renarhd
Avec les artistes Sarah Dell'Aa, Csenge Kolozsvari et soleil Launière.

Quelle est la portée d’un geste lorsqu’il sort des formats habituels et vient étirer le temps? Comment porter en soi un tel geste et le transmettre? Comment s’extraire d’une logique d’efficacité et de productivité pour proposer un espace de rencontre ou/et de confrontation? Que se passe-t-il lorsque le geste artistique est aussi celui du corps qui travaille le silence, la vibration, l'espace et le temps?

En ramenant le geste à son plus pur rapport de production, c’est-à-dire à un geste qui est rationalisé dans son unique rapport de vitesse/produit/efficacité, nous perdons toute sa dimension relationnelle, communautaire et spirituelle. Et la production artistique n’échappe pas à cette logique. Dans cette Embodied Talk, nous irons à la rencontre d’artistes qui osent des formats performatifs « inhabituels » et travaillent sur des durées longues. Elles inventent des dispositifs où le/la spectateur.trice est amené.e à faire des choix, et doit s’engager physiquement et émotionnellement. Comment l’étirement du temps, l’ennui et le  « non spectaculaire » ouvrent de nouveaux modes de réception et de perception des œuvres ? Comment des états de rêveries, de demi-sommeil ou de résistance deviennent des matériaux de créations ? Comment est-ce que cela demande d’inventer de nouvelles façons d’être créateur.trice et d’être spectateur.trice?

Une Embodied talk est un format d’échange de savoir et de discussion qui a été conceptualisé par Camille Renarhd, au Arts Based Research Studio à l’Université d’Alberta à Edmonton pendant sa recherche doctorale. Le format de la discussion est pensé comme un espace pour échanger des idées et aussi comme un espace chorégraphique, un espace de rencontre, un espace où plutôt que de se répondre, nous nous écoutons. Comment une discussion permet de laisser la cartographie des récits de chacun résonner, sans qu’il soit nécessaire d’argumenter ?

Chaque rencontre commence avec une pratique corporelle qui est accessible à toutes et tous. Ensuite, trois invité.es nous livrent un récit qui est une entrée dans leur processus de création et de pensée. La discussion est ensuite ouverte à toutes et tous en utilisant un « jeu de cartes » qui permet de moduler les prises de parole individuelles.

Entrée libre

RSVP en confirmant sa présence à renarhd@gmail.com.