La possibilité d’une tragédie - Amélie Rajotte

Partager
  • © Nelly-Ève Rajotte. Sur la photo : Angie Cheng

60 minutes

Dans une pièce blanche, deux danseuses posent des gestes lents à l’intérieur d’un module de huit pieds de diamètre transformé en jardin. Un SCION filtre les fréquences captées par des électrodes reliées aux plantes et aux interprètes. À partir de ces éléments, une musique ambiante mélodique est produite en direct, des sons organiques, mais aux textures étranges. Encerclant l’action, nous plongeons dans une expérience sensorielle, immersive, contemplative. En ressortent notre rapport avec notre environnement immédiat, notre désir de tout contrôler et la beauté sublime décelée dans ce qu’il y a de plus petit. Alors que les plantes envahissent la scène, on peut se poser la question: la nature serait-elle plus intelligente que l’humain?

Presenté en programme double avec No need For Blue Jeans Here de Guillaume Loslier-Pinard.

Horaire
24. 25. 26 janvier 2019 - 19H30
27 janvier 2019 - 16H

Direction artistique : Amélie Rajotte
Création et performance sonore : Nelly-Ève Rajotte
Création et performance : Angie Cheng, Jessica Serli
Conception lumière : Alexandre Pilon-Guay
Horticulture et scénographie : Jasmine Kabuya-Racine
Direction technique : Mélanie Primeau
Remerciements : Marie-Philippe Santerre, David Kristian, Jason H.J. Lim

En coprésentation avec l'Agora de la danse.

RABAIS RQD

Retour au calendrier