Membre individuel professionnel du RQD

Dena Davida

Chercheur, Travailleur culturel

Danseuse contemporaine: éducatrice & chercheure universitaire, commissaire, improvisatrice, activiste. Doctorat en études et pratiques des arts de l'UQÀM (2006).

Partager
  • © Nathalie St-Pierre
  • Portrait, Gala de reconnaissante UQAM ,
  • © Nathalie St-Pierre
  • Duo de contact avec Sylvie St-Laurent,
  • © Marc-André Gagne

Biographie

Dena Davida est cofondatrice, directrice artistique et présentement commissaire (de 1980 à aujourd'hui) de Tangente, la première salle de spectacle consacrée à la danse professionnelle au Québec.  Elle était également co-fondatrice et co-programmatrice du Festival international de nouvelle danse du 1985 au 2001, où elle a élaboré des projets de développement et de médiation culturelle.  Avant de co-fonder le festival, elle a organisé des soirées de chorégraphies présentées en studio, puis a créé "Qui Danse?", un collectif de chorégraphes montréalais, et est finalement devenue commissaire en danse au Musée des beaux-arts de Montréal.  Elle est aussi membre fondateur de plusieurs réseaux de diffusion de danse tels que CanDanse, Dance Roads, et les "Repérages" de Danse à Lille.  Durant les 35 années de développement de Tangente et dans ses bureaux, elle a assuré, avec Julie Bilodeau, la croissance continue d'un centre de ressources internationales et d'un fonds d'archives pour la danse québécoise.

Née dans une famille d'artistes de cinéma et de la scène aux États-Unis, elle a reçu une formation en danse, jeu et chant.  Son entraînement initial en danse inclut le ballet classique, les techniques de danse moderne de Hanya Holm et de Nikolais, le Bharata Natyam et quelques danses de l'Afrique de l'ouest.  Durant les années 1970, elle a suivi des formations diverses dans des techniques de danse postmoderne, en mouvement créatif inspiré de Laban, en Contact Improvisation, en technique de relâchement Skinner et différentes approches somatiques et expérimentales du corps.  Elle a animé de nombreux ateliers, cours de maître, et a donné des classes sur ces techniques.  Depuis 1995, elle  pratique le Yoga Iyengar.  C'est elle qui a enseigné et a instauré la pratique de Contact Improvisation à Montréal, après avoir émigré au Canada en 1977.  Elle a également fondé le collectif de danse Catpoto, voué à la présentation et à l'enseignement de cette technique.  Durant les années 1980, elle a conçu trois projets de collaboration chorégraphique qui ont tourné à travers le Canada, aux États-Unis et en France.

Pendant son parcours professionnel elle a fait un baccalauréat en théâtre et en danse , et elle s'est progressivement intégrée dans le milieu académique de la danse comme enseignante, conférencière invitée et chercheure.  Après avoir complété son bacc. à l'Université de Californie à Irvine (1970), elle obtient une maîtrise en Movement Studies à l'Université de Wesleyan (1985), aux États-Unis.  Elle obtient par la suite un diplôme du Laban-Bartenieff Institut of Movement Studies en tant que Certified Movement Analyst  (1996).  Ensuite, elle a complété une thèse de doctorat à l'Université du Québec à Montréal dans le cadre du programme Études et pratiques des arts (2006) dans laquelle elle a proposé une ethnographie d’un événement de « nouvelle danse » montréalais par le biais d’une étude de cas d’O Vertigo danse.  Elle est une spécialiste du mouvement créatif depuis 1975, enseignant aux enfants et formant ensuite des professeurs du primaire à partir d'un programme inspiré par les principes de Laban.  Depuis 1987, elle est chargée de cours au département d'éducation de l'Université de Sherbrooke et au département de danse de l'Université du Québec à Montréal, où elle enseigne la pédagogie de la danse créative, le Contact Improvisation, le Labananalyse, l'anthropologie de la danse et l'esthétique chorégraphique contemporaine. 

Elle a publié plusieurs articles et essais académiques qui vis à situer les pratiques de danse contemporaine dans leurs contextes socioculturels.  Elle avait dirigé une anthologie Fields in Motion: Ethnography in the worlds of dance, publié en 2014 en compagnie de 28 auteurs internationaux, qui porte sur l’ethnographie et la danse artistique.  De plus, elle est membre active d’associations de chercheurs en danse tels que Congress on Research in Dance (CORD) et Société canadienne d’études sur la danse (SCDS).  En 2005, elle a été chargée de l’organisation de la conférence annuelle de CORD « Danse et les droits de la personne » et en 2007 elle a été compilatrice des Actes du Colloque de CORD à Paris « Repenser la théorie et la pratique. » Entre 2010 et 2012, elle a conçu, organisé et animé des tables rondes Tribune 840 au sein du Département de danse à l’UQAM, ainsi qu'une conférence à Montréal avec SCDS sur la thèmatique de la collaboration artistique.

Ayant fait la passation de la direction générale de Tangente à Stéphane Labbé, elle agit maintenant à titre de commissaire et de éducatrice de Tangente. Sensible au développement et à la professionnalisation du milieu artistique, et principalement du métier de la direction artistique au sein des organismes de diffusion, en 2012 elle a cofondé l'organisme La communauté intérnationale des commissaires des arts de la scène, aux côtés de Dominique Fontaine et de Jane Gabriels. L'organisme avait organisé en avril 2014 « Illumination : Symposium international sur le commissariat des arts de la scène, une pratique à consolider » et qui fera l'objet d'une publication et qui étit accompagné par un cours-séminaire en commissariat des arts de la scène de deuxième cycle en Muséologie à l’Université du Québec à Montréal en hiver 2014. Plus récemment, CICA s’oriente vers l’animation d’ instigateur d’événements et de cours, de l'animation d'un site web (cica-icac.ca), et de publications dans ce champ emérgent de pratique et de théorie.

www.tangente.qc.ca

www.cica-icac.org

www.denadavida.ca

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire