Some Hope for the Bastards - Frédérick Gravel

Partager
  • © Stéphane Najman

Frédérick Gravel revient attiser notre désir de frémissements, embrasant le vaste plateau du Monument-National avec un concert chorégraphique à l’énergie franchement corrosive.
Exhibant encore une fois son insolent talent au FTA, Frédérick Gravel revient attiser notre désir de frémissements. Il embrase pour la première fois le vaste plateau du Monument-National avec un concert chorégraphique à l’énergie franchement corrosive, mettant en scène des interprètes de renom, des musiciens et des programmeurs, sur les compositions du surdoué Philippe Brault. Une grandiose équipée pour une fête sombre et cathartique.

Imprégné de musique baroque, New Wave, post-punk et électro, le chorégraphe investit la scène pour cravacher l’apathie et le sentiment d’impuissance d’une collectivité en déroute. Alternant entre duos aux caractères tranchés et puissants mouvements collectifs, Gravel développe un langage gestuel basé sur des corps qui s’obstinent et d’insistantes pulsations. Constamment sur le qui-vive, les danseurs s’ouvrent aux surprises comme aux accidents. Tous faillibles, tous fougueux. Viscéralement engagés. Émerge une foudroyante poésie qui déjoue la morosité ambiante. Tout va mal, il reste l’art.

Un spectacle de Grouped’ArtGravelArtGroup
Direction artistique : Frédérick Gravel
Interprétation : David Albert-Toth, Dany Desjardins, Kimberley De Jong, Francis Ducharme, Hanako Hoshimi-Caines, Louise Michel Jackson, Frédéric Tavernini, Lucie Vigneault, Jamie Wright
Musique : Philippe Brault interprétée par Philippe Brault, José Major
Lumières : Alexandre Pilon-Guay
Photo : Stéphane Najman Avec Kimberley De Jong, David Albert-Toth, Jamie Wright, Lucie Vigneault, Francis Ducharme, Dany Desjardins

Coproduction : Festival TransAmériques + Daniel Léveillé Danse + Fonds de création CanDanse et ses partenaires (FTA, CNA, PuSH Festival, Banff Arts Centre) + Centre chorégraphique national de Caen – direction Alban Richard + Muffathalle

Présentation Havas