2022-10-28
 
Cette section est réservée aux membres du RQD
Version française

Julien Derradj

Dancer, Choreographer, Instructor

Julien débute sa formation en danse à l’âge de 15 ans auprès de Pascale Reynes et Michel Maleysson, au Conservatoire Georges Guillot à Thiers en France. En 2014, il rejoint la Compagnie Au Fait à Lyon et suit l’enseignement de Florence Berlie et d’Aline Azcoaga. L’année suivante, il intègre l’école supérieure du Centre National de Danse Contemporaine d’Angers sous la direction de Robert Swinston. Le CNDC l’amène à interpréter des pièces de répertoire de Trisha Brown, Alwin Nikolaïs, Merce Cunningham, Maurice Béjart ainsi que des créations originales de chorégraphes invités tels que Thomas Lebrun, Raphaëlle Delaunay, Aurélien Richard ou encore Hervé Robbe. Diplômé du CNDC en 2017, ainsi que d’une licence parcours Droit, Économie et Gestion, il s’envole pour le Québec dans le but d’y poursuivre ses recherches chorégraphiques et étudie à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) dans le programme Maîtrise en Danse en mémoire création.

Depuis 2018, Julien a été interprète pour des projets mêlant danse et théâtre : Achievement of falling de Snövit Hedstierna, Manisfest (oh) de James O’Hara ou encore Entrelacement de Geneviève Gagné et également à l’édition 2019 et 2020 de Nice Try (Usine C). En 2019, Julien participe pour une reprise de rôle avec la Compagnie Virginie Brunelle au spectacle Les corps avalés et collabore pour le vidéoclip de Louis-Jean Cormier, 100 mètres haie. Julien rejoint la Compagnie de danse Sursaut à Sherbrooke en janvier 2020 en tant qu’interprète pour le spectacle Échos, une création jeune public 2021 (sous la direction de Francine Châteauvert). Il danse aussi pour la compagnie Axile dans la création solo L’interprète de bonheur au festival Rivières de lumière en collaboration avec le Théâtre des Petites Lanternes à Sherbrooke. En 2021, Julien collabore comme interprète à la création de Lemniscate du Zemmourballet et poursuit également son parcours d’interprète en participant à des stages et ateliers (Marie Chouinard, Bob Boross, Saxon Fraser, Kyra Jean Green, Lex Ishimoto, Peter Jasko, Heidi Strauss, Alanna Kraaijeveld, James Viveros, Emmanuelle Le Phan).

Outre ses collaborations en tant qu’interprète en France et au Québec, son penchant pour la création chorégraphique l’amène alors qu’il est encore étudiant à produire sa première création pour 10 interprètes Ethno 31 (2015) lors des Cartes Blanches du CNDC d’Angers ainsi que lors du Festival de la Création Universitaire d’Angers. L’année suivante, il crée le solo Hors-la loi (2016), une commande pour la deuxième édition du Festival Solo à Angers comprenant des représentations grand public ainsi que scolaires. C’est au Québec que Julien commence à créer dans un cadre professionnel notamment une déclinaison de solos Sad Indie Boy (2020) présentée au Festival Passerelle 840 à Montréal ainsi qu’au Festival Servi au volant été à Sherbrooke au Québec. La même année, il remporte le grand prix du concours UQÀM en spectacle pour sa création solo Les Amants (2020). En 2021, Julien reçoit une résidence et une coproduction de la compagnie Sursaut pour sa nouvelle et toute première création jeune public Les Bestioles (2021) et se tiendra au Centre des Arts de la Scène Jean-Bresbé à Sherbrooke.