Membre délégué du RQD

Louise Lecavalier

Interprète, Chorégraphe

directrice artistique, Fou Glorieux

Partager

Biographie

Louise Lecavalier est associée à Édouard Lock et à La La La Human Steps de 1981 à 1999, des années d’une rare intensité, jalonnées d’oeuvres devenues mythiques tels que Oranges, Businessman in the Process of Becoming an Angel, Human Sex, New Demons, Infante, 2, Exauxé/Salt, et de collaborations marquantes : David Bowie, Frank Zappa... Elle a incarné avec passion une danse extrême, marquant l’imaginaire de toute une génération et bouleversant les publics du monde entier. Avec sa compagnie Fou glorieux, fondée en 2006, elle poursuit en solo ou en duo une recherche fondée sur la virtuosité, le dépassement de soi et la prise de risque, une quête d’absolu où elle tente de débusquer « le plus qu’humain dans l’humain ». 

Elle explore la danse avec d’autres « fous glorieux », des créateurs tels que Tedd Robinson, Benoît Lachambre, Crystal Pite, Nigel Charnock, Fabien Prioville, Jakop Ahlbom et Deborah Dunn, les musiciens Mercan Dede, Hahn Rowe et Antoine Berthiaume, le plasticien Laurent Goldring et l’éclairagiste Alain Lortie. Depuis quelques années, elle est pleinement engagée dans l’aventure chorégraphique avec So Blue (2012) et Mille batailles (2016), des oeuvres qui connaissent une large diffusion internationale. De nombreux prix ponctuent sa trajectoire. Première Canadienne à recevoir un prix Bessie à New York et première lauréate du Prix de la danse de Montréal, elle a également remporté le 29e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal pour So Blue en 2014 et la même année, le Prix du gouverneur général pour les arts du spectacle. Un documentaire, Louise Lecavalier – Sur son cheval de feu, réalisé par Raymond St-Jean et produit par Ciné Qua non Médias, lui est consacré, qui sortira en salle l’hiver prochain.

Parmi ses projets actuels, outre la diffusion des pièces So Blue et Mille batailles, mentionnons sa participation à la pièce Les Marguerites, mise en scène par Denis Marleau et Stéphanie Jasmin, qui sera présentée à Espace GO en février-mars 2018, et la reprise du solo « I » Is Memory, cocréé avec Benoit Lachambre en 2006.

 

Photo : Massimo Chiaradia

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire