Représentation et concertation | Le 3 mars 2016

Un automne chargé au Mouvement pour les arts et les lettres

Partager
Etude du MCC

À quelques semaines du dévoilement du budget 2016 du gouvernement québécois, le 17 mars prochain, nous vous invitons à prendre connaissance d’une étude menée par le ministère de la Culture et des Communications au cours de l’automne et maintenant disponible sur son site.

Intitulée Portrait du soutien financier gouvernemental aux organismes en arts et lettres du Québec — à laquelle le Mouvement pour les arts et les lettres du Québec a été invité à collaborer avec la firme ArtExpert, cette étude démontre, une fois de plus, la fragilité du milieu des arts et des lettres. Elle remet en évidence la précarité des emplois dans ce secteur d’activités une réalité déjà bien connue et donne un aperçu des effets collatéraux des compressions des dernières années dans plusieurs programmes de l’État. Six organisations ont été retenues pour documenter les effets des coupes, dont le RQD pour les regroupements nationaux, les associations professionnelles et les organismes de services ayant eu à absorber une réduction de 12,5 % de leurs subventions de base au fonctionnement du Conseil des arts et des lettres du Québec. Quant aux conséquences financières et organisationnelles de la suspension de la mesure d’aide du CALQ à la coproduction internationale, la situation illustrée par la compagnie de cirque, Les 7 doigts de la main, est on ne peut plus éloquente.

À défaut de temps pour prendre connaissance de la totalité du rapport final de l’étude, nous vous encourageons fortement à lire le sommaire exécutif pour en connaître les principaux constats. Constats qui, nous l’espérons vivement, contribueront à convaincre le gouvernement du Québec de la nécessité d’accroître le financement public des arts et des lettres et, plus particulièrement, les crédits alloués au Conseil des arts et des lettres du Québec.

Profitant de l’engagement du nouveau gouvernement élu sur la scène fédérale de doubler dès cette année le budget du Conseil des arts du Canada, le Mouvement a invité le premier ministre Philippe Couillard à reconnaître, enfin et à son tour, les besoins du CALQ en portant à 135 millions de dollars les crédits à y allouer annuellement et dès le prochain budget.  La lettre adressée au premier ministre peut être consultée ici.

Mentionnons enfin, parmi d’autres actions du Mouvement depuis l’annonce des coupes de 2,5 millions de dollars au CALQ en juin 2015, sa participation aux consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral, dans le cadre d’une rencontre convoquée par le nouveau ministre des Finances, M. Bill Morneau, avec une vingtaine de représentants du milieu culturel montréalais.

Nouvelle précédente Nouvelle suivante