Représentation et concertation | Le 28 mai 2015

Scène fédérale : des gestes en faveur de la danse

Partager

Tantôt avec Culture Montréal, tantôt de concert avec l’Assemblée canadienne de la danse, le RQD a, au cours du mois de mai, été appelé à témoigner sur la scène fédérale des réalités et des défis de la danse professionnelle au Québec.  Jetez un œil au résumé que nous vous avons préparé pour être au fait de ces interventions, des rencontres-clés et du plus récent mémoire déposé par le RQD au Comité permanent de Patrimoine canadien.

Prochaine campagne à l’horizon

Bien que le prochain scrutin fédéral soit prévu pour le 19 octobre 2015, force est de constater que dans les médias et sur diverses tribunes, on a l’impression que la campagne électorale est déjà commencée. Peaufiner une stratégie n’est pas que l’affaire des partis politiques, mais le lot de celles et ceux qui souhaitent faire entendre leurs voix et attirer l’attention sur les enjeux qui les touchent de près. À cet effet, le RQD salue l’initiative de Culture Montréal qui a lancé une plateforme de conversation évolutive portant sur quatre grands thèmes en lien avec des enjeux chers au secteur culturel. N’hésitez pas à faire part de vos propres recommandations en joignant la plateforme.

Rencontre avec le Parti libéral du Canada

Dans cet esprit, Culture Montréal organise une série de rencontres entre les chefs ou les représentants des dossiers culturels des principaux partis fédéraux et des acteurs des milieux des arts, de la culture et du patrimoine. Le lundi 25 mai dernier, Lorraine Hébert, directrice générale du RQD, participait à la première rencontre aux côtés d’autres représentants des milieux culturels montréalais. Cette rencontre, riche et bien menée, s’est déroulée en la présence de l’Honorable Stéphane Dion, député de Saint-Laurent–Cartierville, ainsi que du directeur de la campagne, Pablo Rodriguez. Préparés et bien informés, ces représentants du Parti libéral du Canada ont écouté avec attention les différents points de vue exprimés de même que les inquiétudes qui, pour une bonne part, sont communes à l’ensemble des secteurs. Financement de Radio-Canada; le droit d’auteur et les droits voisins à l’ère numérique; le rétablissement de la diplomatie culturelle et le retour des conseillers culturels dans les ambassades et les bureaux à l’étranger; l’augmentation des fonds pour la diffusion et le rayonnement des artistes sur la scène internationale ainsi que des crédits du Conseil des arts du Canada, engagé dans une réforme majeure de son système de financement: autant de sujets chauds qui préoccupent les milieux culturels et qui interpellent directement le gouvernement canadien.

Des recommandations du RQD

À cet effet, Lorraine Hébert a plaidé pour l’instauration d’une politique du numérique dotée d’un plan d’action visant à positionner les contenus canadiens dans cette nouvelle économie et à résoudre les problèmes posés par l’absence de règlementations concernant le droit d’auteur et les droits voisins. La directrice générale du RQD a aussi fait mention de l’importance de trouver des solutions pour pallier l’absence de protection sociale pour les artistes et les travailleurs culturels qui sont, dans une large proportion, des travailleurs autonomes au statut précaire.

Le Comité permanent de Patrimoine canadien

La nécessité de développer ce filet de sécurité sociale, notamment pour les interprètes et les chorégraphes indépendants, Lorraine Hébert a eu l’occasion d’en faire état devant le Comité permanent de Patrimoine canadien le 4 mai dernier, lors d’une intervention prononcée aux côtés du président du RQD, Harold Rhéaume. Rappelons que ce comité, au cours du mois de mai, a tenu quatre séances de travail, portant spécifiquement sur la danse. Composé de treize élus, le comité a notamment pour mandat d’émettre des recommandations au ministère quant à ses politiques. Nous vous invitons à lire le résumé préparé par l’Assemblée canadienne de la danse à l’issue de la première rencontre du 4 mai.

Lire le mémoire déposé par le RQD au Comité permanent de Patrimoine canadien.

Nouvelle précédente Nouvelle suivante