Valorisation de la discipline | Le 26 janvier 2017

Patrimoine de la danse: Que va-t-on laisser et comment?

Partager
Gabrielle Larocque © DBouchard_RQD

La richesse du répertoire chorégraphique québécois et de son histoire mérite d’être connue de tous. Encore faut-il avoir les moyens et l'expertise nécessaires à sa sauvegarde et à sa mise en valeur. L'État des lieux en patrimoine de la danse professionnelle au Québec, amorcé par le Regroupement québécois de la danse en 2014, donne l’heure juste sur les besoins, les préoccupations et les défis du milieu de la danse professionnelle pour ce qui touche à la préservation et à la mise en valeur de son héritage. Et ils sont nombreux! Désireux de doter la communauté de la danse d'outils structurants en matière d'archivage et de conservation, le RQD relance son chantier Patrimoine et confie à Gabrielle Larocque le mandat de finaliser l'état des lieux et de coordonner les rencontres d’une toute nouvelle Table de concertation en patrimoine qui contribuera au développement d’un cadre d’intervention. La chargée de projet a aussi le mandat de mener à bonne fin les travaux entourant la 4e version de la Toile-mémoire de la danse au Québec.


Des professionnels de la danse se pencheront bientôt sur la dernière version de l’état des lieux afin d'en valider le contenu, voire de le bonifier avant publication. Une vingtaine de membres et partenaires concernés par la documentation, la conservation, la transmission et la diffusion du patrimoine de la danse ont ainsi été invités à participer à cette Table de concertation en patrimoine qui réunira organismes de services, diffuseurs, bibliothèques et musées. Ces membres ou proches de la communauté de la danse accompagneront l'élaboration d'un cadre d’intervention en patrimoine visant à doter le milieu de mécanismes de travail (formation, accompagnement, guides pratiques) et à le fédérer autour de stratégies communes. Un outil structurant indispensable au développement d’une culture de la conservation et de la mise en valeur du patrimoine de la danse.


Dans les prochains mois, Gabrielle Larocque finalisera également la recherche iconographique autour de la Toile-mémoire et réunira à cet effet quelques fins connaisseurs de l’histoire de la danse québécoise pour valider les informations accompagnant le matériel visuel. De quoi se remémorer la petite comme la grande histoire de la danse québécoise en bonne compagnie! Parallèlement, elle établira un plan de valorisation du patrimoine de concert avec la responsable des communications du RQD et étudiera les possibilités de diffusion et de mise en valeur de la Toile-mémoire de la danse au Québec.


N'hésitez pas à communiquer à Gabrielle Larocque toute information utile sur les enjeux du patrimoine en danse et à faire appel à son expertise en la matière! 

Nouvelle précédente Nouvelle suivante