Valorisation de la discipline | Le 29 avril 2015

Message québécois de la Journée internationale de la danse par Harold Rhéaume

Partager
© Charles-F. Ouellet

Chez moi, on ne dansait pas. Ça ne faisait pas partie de nos habitudes de vie. Mes toutes premières images de danse me viennent des comédies musicales que je regardais à la télévision, enfant, au retour de l’école. Fred Astaire et Gene Kelly sont les deux premiers hommes que j’ai vu danser. Je me souviens de l’impact que ça a eu sur moi. Je n’arrivais pas à croire que l’on pouvait exprimer tant d’émotions par le simple fait de danser. Pouvoir être puissant, agile, drôle, souple, rythmé, sensuel, athlétique, attendrissant, exaltant : tout ça par le simple fait de déplacer son corps dans l’espace. C’est complètement fou quand on y pense. Mais c’est ça la danse. Fou, inexplicable et accessible à la fois.

Lorsque j’ai commencé à danser professionnellement, c’était justement pour exprimer des choses que je n’arrivais pas à dire autrement. Aucun mot ne pouvait exprimer ce que je ressentais autant que le mouvement.

« Tout ce qui est mû doit nécessairement être mû par quelque chose », disait Aristote.

Chacun de nous, à des degrés différents, seul ou en groupe, a ce profond désir de se mouvoir, d’avancer. Se mouvoir me fait penser à s’émouvoir. Nous sommes souvent émus de voir un enfant ou encore une personne âgée danser, simplement. La danse, dans sa forme la plus simple, est accessible à tous.

Plusieurs choses unissent le genre humain. Et je crois que la danse en fait partie. Tous les peuples, toutes les tribus, toutes les sociétés ont intégré la danse dans leurs traditions et leurs cultures. Une danse, aussi personnelle soit-elle, aussi rituelle soit-elle, aussi prière soit-elle, aussi réjouissance soit-elle. Pour célébrer la vie, la mort, la naissance, le solstice, ou simplement une émotion qui ne pourrait trouver un autre chemin que celui du corps.

Laissons de côté nos différences, nos divergences d’opinions, nos tabous et nos jugements. Laissons de côté notre gêne ou notre inconfort.

Laissons la danse nous mouvoir et nous émouvoir.

Ensemble, dansons.

 

***

Lisez également le message international de la Journée internationale de la danse du chorégraphe et danseur espagnol Israel Galván et le message canadien de Luca « Lazylegz » Patuelli, chorégraphe, interprète et fondateur de ILL-Abilities.

 

***

Harold Rhéaume

Harold Rhéaume est président du Regroupement québécois de la danse depuis octobre 2014. Force vive du milieu artistique de Québec, Harold Rhéaume a développé une pratique tournée vers le grand public, le jeune public et le travail in situ, contribuant à faire rayonner la danse contemporaine dans les milieux les plus divers. Artiste polyvalent, il crée des chorégraphies pour le théâtre, l’opéra, le cinéma et, depuis peu, il collabore avec le Cirque du Soleil. Harold Rhéaume est aussi enseignant, animateur, conférencier et conseiller artistique. Avec sa compagnie, Le Fils d’Adrien danse, il joue un rôle majeur dans la reconnaissance de la danse professionnelle à Québec et il favorise l’essor de nouveaux talents.

 

Au programme de la Journée internationale de la danse

À l’occasion de l’événement Québec Danse qui bat son plein jusqu’au 3 mai prochain, une centaine d’activités sont présentées à Montréal, mais aussi dans les régions de Québec, de Chaudière-Appalaches, de l’Estrie et de l’Abitibi, ainsi que dans d’autres villes du Québec autour de la Journée internationale de la danse. Découvrez les activités de la 4e édition de l’événement Québec Danse dans l’agenda de la danse au www.quebecdanse.org, l’agenda de la danse le plus complet en ligne! Et pour piquer votre curiosité, voici une sélection spéciale d’activités qui se tiennent ce 29 avril!

Laissez-vous happer par l’énergie contagieuse de la danse et partagez le plaisir!

Suivez l’événement sur Facebook et sur Twitter à l’aide du mot-clic #QD15. Téléchargez l’application Québec Danse Mobile offerte gratuitement sur App Store et Google Play.

 

Le Regroupement québécois de la danse

Le RQD rassemble plus de 500 professionnels de la danse et les représente sur les scènes publique et politique. Fondé en 1984 pour donner une voix commune à la danse québécoise, le RQD est devenu au fil des ans un chef de file dans la réalisation de projets structurants pour la discipline.

Le RQD est heureux d’associer cette 4e édition de Québec Danse à la Semaine Canadienne de la Danse, initiée par l’Assemblée canadienne de la danse-Canadian Dance Assembly (ACD-CDA).

 

Remerciements

Le RQD remercie chaleureusement tous ceux et celles qui participent à la 4e édition de l’événement Québec Danse. Le RQD souligne la contribution particulière des partenaires d’activités suivants : Bibliothèques Montréal, Circuit-Est centre chorégraphique, la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, le Conseil de la culture de l’Estrie, le Conseil de la culture de Québec et de Chaudière-Appalaches, L’Esplanade Financière Sun Life du Parc olympique, le réseau Accès culture, le Studio Bizz; de même que Le Devoir et Télé-Québec.

Pour ses activités montréalaises, l’événement Québec Danse reçoit un soutien financier de l’arrondissement Ville-Marie, de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, du Service de la culture et du programme Une école montréalaise pour tous. À Québec, l’événement Québec Danse reçoit un soutien financier de l’entente de développement culturel entre le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Québec.

Pour ses activités régulières, le RQD reçoit le soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de Montréal, de Compétence culture, d'Emploi-Québec ainsi que de la Ville de Montréal et du ministère de la Culture et des Communications du Québec via le programme Diffusion du patrimoine montréalais.

 

Téléchargez le message en PDF

–  30  –

Source :

Judith Lessard-Bérubé, responsable des communications, RQD | 514 849-4003, poste 225 | jlb@quebecdanse.org

Relations de presse :

Valérie Grig, RuGicomm | 514 759-0494 | valerie@rugicomm.ca

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

APRIL 29, 2015

QUEBEC MESSAGE ON INTERNATIONAL DANCE DAY 

by HAROLD RHÉAUME

At my house, we didn’t dance. It wasn’t part of our lifestyle. My first images of dance came from musicals that I watched on TV as a child, after coming home from school. The first two men I ever saw dance were Fred Astaire and Gene Kelly. I remember the impact it had on me. I couldn’t believe that so much emotion could be expressed by simply dancing. To be powerful, agile, funny, smooth, rhythmical, sensual, athletic, touching, exciting: all that by simply moving one’s body! It’s absolutely crazy, when you think about it. But that’s what dance is all about. Crazy, inexplicable and accessible to all.

When I began to dance professionally, it was to express things I couldn’t say in any other way. No words could convey what I felt as much as movement.

“Everything that is in motion must be moved by something,” said Aristotle.

Everyone of us, to varying degrees, alone or in a group, has this deep desire to move, to advance. And “to move” makes me think of “to be moved.” We are often moved when seeing a child or elderly person dance, in the simplest way. Dance, in its most basic form, is accessible to all.

Many things unite the human race. And I think that dance is one of them. All of the earth’s peoples, all of its tribes and societies have incorporated dance in their traditions and cultures. However personal, ritualistic, sacred or joyous it may be. To celebrate life, death, birth, the solstice, or simply an emotion that can find no other outlet than through the body.

Let’s put aside our differences, our opposing views, our taboos and judgements. Let’s forget our embarrassment or unease.

Let dance move us, in both senses of the word.

Together, let’s dance.

 

* * *

You can also read the international message for International Dance Day by the Spanish choreographer-dancer Israel Galván, and the Canadian message by Luca “Lazylegz” Patuelli, the choreographer-dancer and founder of ILL-Abilities.

* * *

Harold Rhéaume

Harold Rhéaume has been the President of the Regroupement québécois de la danse since October 2014. A driving force in Quebec’s artistic community, Harold Rhéaume has developed an approach oriented toward the general public, young audiences and in situ works, helping to increase the visibility of contemporary dance in the most diverse communities. A highly versatile artist, he has created choreographies for theatre, opera and film, and has recently began to collaborate with Cirque du Soleil. Harold Rhéaume is also a teacher, host, lecturer and artistic advisor. With his company, Le Fils d’Adrien danse, he has played a major role in raising the profile of professional dance in Quebec City, and in helping to develop and promote new talent.

On the program of International Dance Day

As part of the Québec Danse event, in full swing until May 3, some 100 activities are being presented in Montreal, the Quebec City region, Chaudière-Appalaches, Eastern Townships and Abitibi, as well as other cities throughout Quebec, all centred around International Dance Day. Discover all the activities of the 4th edition of Québec Danse listed in the dance agenda at www.quebecdanse.org. The most complete dance agenda on-line! To pique your curiosity, here is a selection of special activities taking place on April 29.

Catch the fever of dance and share the excitement!

Follow the event on Facebook and Twitter with the hashtag #QD15. And download the Québec Danse Mobile app, available free of charge at App Store and Google Play.

 

Regroupement québécois de la danse

The RQD brings together over 500 dance professionals, promoting their interests in the public and political spheres. Founded in 1984 with the aim of giving Quebec dance a unified voice, the RQD has over the years played a leading role in organizing formative projects for the discipline.

The RQD is pleased to schedule this 4th edition of Québec Danse during National Dance Week, coordinated by the Assemblée canadienne de la danse/Canadian Dance Assembly (ACD-CDA).

Acknowledgments

The RQD extends its warmest thanks to all those who participated in this 4th edition of Québec Danse, and in particular the following partners: the Montreal Public Libraries Network, Circuit-Est centre chorégraphique, the Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, the Conseil de la culture de l’Estrie, the Conseil de la culture de Québec et de Chaudière-Appalaches, the Esplanade Financière Sun Life at Olympic Park, the Accès culture network and the Studio Bizz, as well as Le Devoir and Télé-Québec.

For its Montreal activities, Québec Danse receives funding from the Borough of Ville-Marie, the Borough of Plateau-Mont-Royal, the Service de la culture, and the program A Montreal School for All. In Quebec City, Québec Danse receives financial assistance under the cultural development agreement between the Ministère de la Culture et des Communications and the Ville de Québec.

For its regular activities, the RQD is funded by the Conseil des arts et des lettres du Québec, the Canada Council for the Arts, the Conseil des arts de Montréal, Compétence culture, Emploi-Québec, as well as the Ville de Montréal and the Ministère de la Culture et des Communications du Québec through its Diffusion du patrimoine montréalais program.

To download the Message (PDF)

–  30  –

Source:

Judith Lessard-Bérubé, Communications Manager, RQD | 514-849-4003, ext. 225 | jlb@quebecdanse.org

Media Relations:

Valérie Grig, RuGicomm | 514-759-0494 | valerie@rugicomm.ca

 

 

Nouvelle précédente Nouvelle suivante