Le 16 mars 2017

Les lignes du temps de la Toile-mémoire de la danse

La Toile-mémoire de la danse au Québec rayonne en dehors du cercle de la danse! Gabrielle Larocque, chargée de projet en patrimoine au RQD, la présentait le 9 mars dernier lors d’une journée d’étude du Groupe de recherche interdisciplinaire en arts vivants (GRIAV) consacrée à l'étude de la temporalité. À l'invitation de la chercheuse au département de danse de l’UQAM Johanna Bienaise, elle a ainsi révélé quelques-unes des nombreuses chronologies que recèle la Toile-mémoire.

La Toile-mémoire rend visibles les centaines d'individus, compagnies, diffuseurs et lieux d’enseignement qui ont contribué à l’essor de la danse dans la province depuis 1895. Rassemblés sur un même plan graphique, ils forment ensemble une constellation qui dévoile le flux et le foisonnement des échanges, les pôles de concentration comme les zones de rupture. Reliée à des fiches qui donnent à voir les collaborations et les mécanismes de transmission propres à la danse, la Toile-mémoire offre plusieurs portes d’entrée et plusieurs couches d’interprétation au récit historique de la danse. Sa forme organique et rhizomatique invite à repenser l'histoire au-delà de la linéarité.

C'est là l'une des grandes richesses de la Toile-mémoire: l’utilisateur crée sa propre chronologie et devient l’explorateur de trajectoires uniques! Dans la grande Histoire, il y a une multitude d’histoires. À chacun de vagabonder dans cette pléiade au gré de son intuition ou de son intérêt et de créer ainsi son propre récit.

 Voir les trajectoires élaborées par le RQD

 

Tous les articles du RQD en action
Toile-mémoire de la danse au Québec © RQD