Valorisation de la discipline | Le 10 avril 2014

Événement Québec Danse - Mille et une histoires de danse à partager

Partager

Montréal, le 10 avril 2014 – À l’initiative du Regroupement québécois de la danse (RQD), l'événement Québec Danse sera de nouveau le lieu de toutes les expériences, de toutes les émotions : de mille et une autres histoires de danse à partager! Du 22 au 29 avril 2014, pendant huit jours consécutifs, le grand public est invité à prendre part à cette 3e édition et à profiter des 150 activités offertes gratuitement par autant d'artistes professionnels. Depuis Montréal, l’épicentre de l’événement, Québec Danse déploie sa bannière dans plus d’une dizaine de villes du Québec et s’active, plus particulièrement, dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches ainsi que de l’Estrie avec le soutien de ses deux Conseils de la culture. Le Québec danse un peu, beaucoup, passionnément… À la folie! En studio, sur scène, à l’école, à l’hôpital, en centre d'hébergement, en bibliothèque, au musée, dans la rue, le métro, en plein air, à l’écran, sur le Web et dans les médias sociaux. Découvrez tous les détails de la programmation sur le nouveau portail Québec Danse, au www.quebecdanse.org, ou sur l’application Québec Danse Mobile.

 

TRACE CHORÉGRAPHIQUE 2014

Figure emblématique de la danse contemporaine sur la scène nationale et internationale depuis plus de trente ans, Louise Lecavalier signe la Trace chorégraphique 2014. Extraite de sa pièce So Blue, une séquence de plus d’une centaine de pas sera posée sur le sol de l'Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts, devant la salle Wilfrid-Pelletier. Dès le 22 avril et jusqu'à la clôture du Festival TransAmériques, le 7 juin, les passants pourront marcher dans les pas de Louise Lecavalier et, qui sait, se prendre pour elle le temps d’un selfie. Ils pourront tout aussi bien la voir danser dans une vidéo projetée sur les écrans situés à proximité de la Trace ou sur leur téléphone intelligent. Créée par des artistes de renom depuis 2005, la Trace chorégraphique marque l’empreinte de la danse dans l'espace public et invite le public à la faire sienne.
 

PORTE-PAROLES

Porte-parole de l'événement Québec Danse depuis 2011, Marc Boivin, président du RQD, fait tandem, cette année, avec une interprète de premier plan, Anne Plamondon, codirectrice artistique du Groupe RUBBERBANDance dont la feuille de route impressionne en quelque dix ans d’existence. À eux deux, les porte-paroles incarnent mille et une histoires d’amour de danse et, avec tous ceux qui font l’édition 2014, vous convient, vous aussi, à en être les acteurs ou les auteurs, sinon les témoins privilégiés.

 

SURVOL DE LA PROGRAMMATION QUÉBEC DANSE 2014

Danse à l'école et hors les murs
En plus de la centaine de classes et d’ateliers offerts dans tous styles et techniques de danse dans une vingtaine d’écoles, dont l'Académie de danse d'Outremont qui, à elle seule, en propose près d'une cinquantaine, l'École supérieure de ballet du Québec, l'École de danse contemporaine de Montréal et l'École de danse de Québec ouvrent grandes leurs portes. Chacune à sa façon vous donne à vivre de l’intérieur son quotidien : classes ouvertes, répétitions publiques, ateliers de danse en soirée, journée complète d’observation en compagnie des professeurs, des chorégraphes invités, des étudiants et du personnel.

Pour célébrer les 20 ans de son programme de maîtrise en danse, le Département de danse de l'Université du Québec à Montréal occupe tous les espaces de danse de l'UQÀM et vous entraîne dans un feu roulant d'activités durant tout un week-end : rétrospective historique, bal moderne, colloque-discussion, ateliers d'improvisation, exposition et bien plus encore.

Du côté de Québec, le Musée de la civilisation accueille l'École de danse Migrations et ses élèves dans une série de démonstrations mettant à l’honneur le flamenco, les danses celtiques et le gumboot. De l’autre côté du fleuve, dans le Vieux-Lévis, l’école Élédanse déménage ses professeurs et ses élèves à proximité d’une chocolaterie pour présenter un spectacle et animer des ateliers d’initiation à la danse.

 

Danse en salle
Pour souligner son 25e anniversaire, Zab Maboungou/Compagnie Danse Nyata Nyata présente un extrait d’une pièce de son répertoire, Lwáza (2005), dans une conférence-spectacle à la maison de la culture Côte-des-Neiges. Grâce à une collaboration entre Danse Danse et DHC/ART, le chorégraphe français Olivier Dubois, en duo avec un danseur de sa compagnie, interprète Prêt à baiser, un long baiser chorégraphié sur Le Sacre du printemps de Stravinski, au Centre Phi et pour un seul soir. Riche de 30 ans de création, O Vertigo propose une réinterprétation de la mythique séquence des loupes dans la pièce Luna, créée en 2001 par Ginette Laurin, à l'Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts. Toutes fraîches sorties de l'Université Concordia, des finissantes en danse présentent leurs chorégraphies spécialement conçues pour l’espace alternatif du Bain Mathieu.

Au Centre des arts de la scène Jean-Besré de Sherbrooke, huit chorégraphes de l’Estrie rééditent, dans le cadre de l’événement Québec Danse, Ici Danse Vue sur la création chorégraphie en Estrie, une activité qui a connu l’an dernier un franc succès.

Pour avoir accès à la liste de tous les spectacles présentés en salle, à Montréal et hors Montréal, durant l’événement Québec Danse, consultez le nouvel agenda de la danse au www.quebecdanse.org.

 

Danse en répétition
Plusieurs artistes vous invitent à être les témoins privilégiés d’un processus de création en cours. À Circuit-Est centre chorégraphique, le chorégraphe Paul-André Fortier et l’interprète Robin Poitras vous invitent à découvrir une création en évolution, Misfit Blues, qui sera présentée en première mondiale au Festival TransAmériques. Nika Stein présente son solo encore en travail sur le thème de l'eau dans différentes cultures et s’entretient par la suite avec les spectateurs réunis au MAI. Sous l’œil avisé de l’interprète et chorégraphe Sonia Montminy, quatre danseurs de la relève de Québec poursuivent devant le public de la Rotonde, centre chorégraphique contemporain, leur travail de recherche et de création amorcé dans le cadre de JV project avec deux artistes du 605 Collective de Vancouver. Toujours à la Rotonde, Josiane Bernier, chorégraphe de la relève, avec ses deux interprètes, pousse son exploration sur le thème du plaisir. De son côté, la chorégraphe et interprète Maryse Damecour présente, au Studio Libre, les fruits de sa recherche axée sur la performance, le temps et l’espace, suivi d’une discussion avec le public.

 

Danse autrement
Au chapitre des activités de médiation culturelle, rendez-vous à l’école primaire Lanaudière pour voir à l’œuvre 28 élèves de 6e année qui, sous la conduite d'Emmanuel Jouthe et des interprètes de Carpe Diem, ont été plongés dans une démarche in situ ayant pour thème un souvenir vécu dans la cour d'école. Circuit-Est centre chorégraphique vous convie pour sa part à une présentation publique de Alors on crée?, mettant en scène, sous la direction de Louise Bédard, une trentaine de femmes et d'adolescentes d'ici et d'ailleurs dans une suite de duos. Les maisons de la culture Frontenac et Rosemont – La Petite-Patrie invitent Isabel Mohn et les cinq danseurs du projet Corps miroirs (événement Québec Danse 2013) à témoigner de leur expérience avec des patients des cliniques ambulatoires des départements de psychiatrie, santé mentale et toxicomanie du CHUM, et à présenter les huit solos chorégraphiés en connivence étroite avec eux. L'attendrissant Bal des bébés est de retour au Musée des beaux-arts de Montréal. Réunis par la chorégraphe Karine Cloutier, mamans et enfants de 3 à 12 mois fusionneront une fois de plus dans une danse afro-contemporaine reflétant leur travail en atelier pendant huit semaines. À Québec, les deux artistes Marie-Noëlle Goy et Priscilla Simard, de la compagnie Papillon blanc, invitent le public à se mêler aux résidents du centre d'hébergement Le Faubourg avec qui elles ont tissé des liens grâce à la poésie de la danse.

 

Danse en bibliothèque
Plus d'une trentaine de bibliothèques du réseau Bibliothèques Montréal vous en mettront plein la vue durant le mois d'avril en exposant leurs collections de livres, films, vidéos, bandes dessinées sur la danse, et trois d’entre elles doublent la mise en offrant des ateliers de danse expressive aux aînés, de salsa aux parents et enfants, et de danse contemporaine aux jeunes de 8 à 12 ans. Parallèlement, la Bibliothèque de la danse Vincent-Warren organise une conférence sur la danse baroque du 17e et 18e siècles, avec Anne-Marie Gardette de Danse Cadence et Marie-Josée Lecours de la Bibliothèque qui en profitent pour déballer de précieuses et rares sources documentaires. À la Grande Bibliothèque, Nico Archambault, Sylvain Émard et Alexandra « Spicey » Landé sont réunis en table ronde autour du thème Comment faire danser les foules?

 

Danse sur écran
À ne pas manquer, à la maison de la culture Rosemont – La Petite-Patrie, la projection sur grand écran du documentaire Marie Chouinard : un regard sur la femme, un regard sur son œuvre, réalisé par Anaïs Barbeau-Lavalette, précédé du film Marie Chouinard - Le Sacre du printemps, une œuvre phare de son répertoire avec 14 danseurs de la compagnie. Au Centre Go de Saint-Jean-Port-Joli, la population pourra enfin voir le premier cours métrage de la compagnie Fleuve-Espace danse – Chantal Caron, Glace, crevasse et dérive, présenté au Festival du Film sur L’Art (FIFA) en mars dernier. Dans les médias sociaux, surveillez les capsules vidéo réalisées par le RQD en collaboration avec des partenaires de la 3e édition de Québec Danse. Plusieurs belles surprises en perspective!
 

Danse publique
L’événement Québec Danse 2014 multiplie les propositions de danse participative au beau milieu du monde et au grand jour. Julie Pilon, en collaboration avec plusieurs écoles de la région de Lanaudière et de la troupe de danse du Cégep de Joliette, entraîne une centaine de danseurs dans un super flash mob, Place Bourget. De son côté, le directeur artistique de l’École de Ballet Ouest de Montréal, Claude Caron, invite les élèves, leurs parents et amis à apprendre les pas de sa chorégraphie pour un flash mob à l’occasion de la Journée internationale de la danse. Un autre flash mob, prévu sur l’une des lignes du métro, rassemblera autour de Rae Bowhay, chorégraphe, danseuse et percussionniste, les danseurs de La Puerta Negra et de l'École Flamenco RB. À suivre, la performance de tango de La Republica Tanguera constituée d’une dizaine de séquences qui se déploient en autant de lieux choisis dans le faubourg Saint-Jean-Baptiste à Québec.

Participez, enfin, au grand rassemblement festif, le 29 avril, Journée internationale de la danse qui, à l’instigation de Circuit-Est centre chorégraphique et du RQD, réunira une centaine d’amateurs et de professionnels de la danse dans un flash mob d’enfer sur l'esplanade de la Place des Arts. Soyez prêts !
 

Le Regroupement québécois de la danse
Le RQD rassemble près de 500 professionnels de la danse et les représente sur les scènes publique et politique. Fondé en 1984 pour donner une voix commune à la danse québécoise, le RQD est devenu au fil des ans un chef de file dans la réalisation de projets structurants pour la discipline. Parmi les plus récents, mentionnons la création du portail Québec Danse, de l’application Québec Danse Mobile et de l’événement Québec Danse. Ces réalisations ont pour but de valoriser la danse dans toutes ses expressions, de favoriser son ancrage et son déploiement sur l'ensemble du territoire québécois et de tisser des ponts entre les professionnels, les amateurs et les passionnés de danse.  
 

Le RQD est heureux d’associer cette 3e édition de Québec Danse à la Semaine Canadienne de la Danse, dans le cadre de la campagne nationale J’aime la danse/I Love Dance, initiée par l’Assemblée canadienne de la danse-Canadian Dance Assembly (ACD-CDA).

 

Remerciements
Le RQD remercie chaleureusement tous ceux et celles qui participent à la 3e édition de l’événement Québec Danse. Le RQD souligne la contribution particulière des partenaires suivants : Bibliothèques Montréal, la Caisse de la Culture – Desjardins, le Conseil de la culture de l’Estrie, le Conseil de la culture de Québec et de Chaudière-Appalaches, l’Entente de développement culturel entre le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Québec, Minimal, le réseau Accès culture et la Place des Arts.

Le RQD reçoit le soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de Montréal, du Conseil québécois des ressources humaines en culture et d'Emploi-Québec pour l'ensemble de ses activités.
 

- 30 -

 

> Téléchargez le communiqué en français ou en anglais

 

Source :
Nadine Lizotte
Chargée des communications, RQD
514 849-4003, poste 225
nlizotte@quebecdanse.org


Relations de presse :
Jean-Sébastien Rousseau
RuGicomm
514 759-0494
jean-sebastien@rugicomm.ca

Nouvelle précédente Nouvelle suivante