Valorisation de la discipline | Le 10 mai 2018

Danser à la chaleur… Attention!

Partager
© Aziz Acharki - Unsplash

Les beaux jours arrivent… Bientôt, les rues et autres espaces publics s’animeront de spectacles et performances et des centaines d’artistes, de spectateurs et de curieux se rassembleront sous le soleil. Bonheur. Oui, mais attention aux coups de chaleur! Si des règles de base comme bien s’hydrater, porter un chapeau et privilégier l’ombre quand le mercure augmente sont connues de tous, la CNESST a prévu un petit guide pratique pour évaluer le niveau de risque pour les travailleurs d’extérieur, très pertinent pour éviter aux danseurs d'être victimes d’un coup de chaleur lors de représentations in situ, comme le stipule la danseuse et chorégraphe Marilyn Daoust, qui a porté cet outil à l’attention du RQD.

«Je suis convaincue qu'il est toujours possible de convenir d’une procédure afin de prévenir [ce risque]. On peut penser à modifier le lieu de performance pour être à l'ombre, changer d'espace, modifier l'heure pour que ce soit plus tard et donc, plus frais...»

Véritable outil pratique, Travailler à la chaleur… Attention! vous aide à mesurer le degré de risque de coup de chaleur en tenant compte de la température et de l’humidité de l’air, mais aussi de l’intensité du travail effectué. En déterminant à quel niveau de l’échelle vous vous situez, vous saurez si vous devez simplement prendre des précautions ou si vous devez appliquer des mesures préventives pour poursuivre les activités en toute sécurité. Enfin, vous apprendrez à déceler les symptômes annonçant un coup de chaleur.

N'hésitez pas à vous référer à cet outil de santé et sécurité simple et à la portée de tous: interprètes, organisateurs de festivals, chorégraphes, gardez-le sous le coude! Il vous aidera à tenir vos activités dans de bonnes conditions, car, comme le conclut Marilyn Daoust, en cas de températures élevées, «l'annulation d'un spectacle n'est pas la seule option!»

 

Nouvelle précédente Nouvelle suivante