Projets en cours

Les différents projets portés par le RQD s’inscrivent dans le droit fil du Plan directeur de la danse professionnelle au Québec 2011-2021. Au nombre des initiatives en cours, mentionnons le pilotage de deux projets d’envergure:
 

> Publication sur le patrimoine de la danse au Québec

> Le chantier des relations professionnelles

 

Publication sur le patrimoine de la danse au Québec


« Un outil pour que le milieu de la danse se repère dans le monde du patrimoine. »

Fruit de trois années de travail et de la collaboration d’une douzaine d’organismes aux expertises variées, dont le RQD, cette publication dresse un état de la situation du secteur en présentant notamment les résultats de l’état des lieux du patrimoine en danse[1] et de la table de concertation[2] qui en a découlé. Elle offre un guide et des outils pratiques d’archivage, de conservation et de mise en valeur du patrimoine de la danse et vise à fédérer les professionnels de la danse autour de stratégies communes pour œuvrer à la pérennité du patrimoine de la danse.

La publication sera diffusée non seulement au sein du réseau que le RQD a tissé ces dernières années grâce à ses projets consacrés au patrimoine de la danse, mais aussi au réseau canadien de la discipline ainsi qu’à des experts et organismes des secteurs universitaires, muséaux et de la bibliothéconomie.

Le RQD lancera officiellement cette publication en français à Montréal au printemps 2019 et envisage de présenter en avant-première sa traduction anglaise dans le cadre du colloque "Collection Thinking" de l’Université Concordia en juin 2018.


[1] Mis sur pied en 2014, l’état des lieux du patrimoine en danse mené par Myriam Grondin a permis de dresser un portrait de ce qui se faisait et devrait se faire pour assurer la constitution et la transmission du patrimoine de la danse professionnelle au Québec.
[2] Cadre d’intervention pour faciliter le travail d’archivage, de conservation, de transmission et de mise en valeur du patrimoine de la danse au Québec, la Table de concertation a réuni toutes les expertises utiles à cet exercice.

 

Chantier des relations professionnelles

Au printemps 2013, le RQD s’engageait dans la mise sur pied du chantier des relations professionnelles dans le but d’améliorer les conditions de pratique et les relations professionnelles dans le secteur. À l’automne de la même année, lors du Rendez-vous annuel des membres, le forum de discussion sur l’amélioration des relations professionnelles, auquel a participé près d’une centaine de membres, constituait le point de départ du chantier. À partir de ces discussions, plusieurs thèmes ont été dégagés qui servent de trame pour les travaux du chantier : l’organisation du travail, la chaîne des responsabilités, les conditions et les relations de travail, l’environnement de travail, l’éthique des relations, la communication, la formation, les relations intergénérationnelles, intersectorielles et interculturelles.

En 2013-2014, plusieurs activités de concertation ont été organisées, à commencer par une rencontre extraordinaire d’information sur la Loi sur le statut de l’artiste, organisée dans la foulée d’une nouvelle vague de syndicalisation en danse. Trois ateliers ont également été proposés avec un double objectif : échanger sur les pratiques professionnelles et partager des outils de travail et de réflexion. Au cours de cette première année d’ateliers, les travaux ont beaucoup porté sur la relation professionnelle telle qu’elle se cristallise dans le contenu et la forme des contrats. Un survol des grilles de rémunération en usage a également fait l’objet d’une attention soutenue. La nécessité de toujours mettre le dialogue au centre de cette relation professionnelle a fortement émergé de ces rencontres.

Le bilan de la première année du chantier a permis de dégager des pistes de travail pour sa poursuite en 2014-2015. Le plan d’action prévoit notamment l’élaboration, et l’éventuelle mise à disposition, d’une trousse contractuelle dont la fonction sera aussi de mettre en lumière les bonnes pratiques professionnelles.

Parallèlement, le RQD a amorcé, par le biais d’ateliers avec ses membres et de rencontres avec d’autres partenaires du milieu, une réflexion plus poussée sur les modèles organisationnels en danse. L’organisation du travail en danse ayant évolué au fil des ans, il apparaît essentiel de mesurer les effets de ces transformations sur les conditions de pratique et les relations professionnelles du secteur. À cet égard, le RQD s’affaire à jeter les bases d’une étude sur l’organisation du travail en danse qui comprendra un bilan de la syndicalisation dans le secteur. Ce projet est porté conjointement par le RQD et l’Union des artistes, et jouit de la collaboration du Ministère de la culture et des communications du Québec.