2019-08-06
 
Cette section est réservée aux membres du RQD

Nika Stein

Chorégraphe, Enseignant

Chorégraphe interdisciplinaire Nika Stein a obtenu son baccalauréat en danse à l’Université Concordia et sa maîtrise en danse au Texas Woman’s University. Elle possède également une formation professionnelle en psychothérapie corporelle. Cette formation et son parcours artistique lui permettent d’exprimer un grand registre émotionnel avec toutes ses nuances, par les changements de respiration, le mouvement des différentes parties du corps et le regard. Ses créations célèbrent la vie qui se manifeste à travers les corps vivants et l’environnement.

Ses œuvres principales sont:

Chorégraphie qui mène à la satisfaction, Un voyage de libération à travers différentes émotions allant des plus souffrantes comme la peur et la peine à la circulation du plaisir dans le corps.

Accumulation…, ça prend du temps, Une performance exécutée dans les endroits extérieurs : sur l’herbe, les roches, la boue, etc. Son but est l’accumulation de l’énergie dans le corps à partir de la relation fondamentale avec la Terre.

Filles (Daughters), Une performance interdisciplinaire ayant lieu dans une chapelle, accompagnée d’orgue et de chant. Nika s’installe en Vierge Marie sur un fauteuil pour accueillir des filles (interprétées par des jeunes femmes de différentes origines ethniques) dans ses bras.

Voda-Eau-Water, à l’intersection de la danse, du théâtre, de la musique, des arts visuels, de la vidéo et de l’art social participatif, est une plongée dans les archétypes aquatiques les plus sombres (mort, frayeur, abîme), suivie d’une résurgence à travers les figures liées à la renaissance, la fertilité, la sexualité, l’amour et la vie. Avec ses collaboratrices, harpiste Sarah Pagé, violoncelliste Veronika Rönkös, musicienne électroacoustique Fabiola Ugarte, chorégraphe et vidéaste Kim-Sanh Châu , éclairagiste Cholé Fortier et scénographe Elena Miroshnichenko, Nika Stein crée un univers aquatique surréel spécifique pour chacun des tableaux du spectacle.

L’accessibilité de la danse aux diverses populations dans une perspective d’empowerment est l’une des préoccupations majeures de Nika Stein comme artiste. Elle est souvent impliquée dans des projets communautaires et de médiation culturelle. En 2011, elle a reçu la bourse du Conseil des Arts du Canada pour le projet Autour d’eau en collaboration avec 18 femmes de différentes origines ethniques et culturelles. En 2018, avec le collectif Intercultes et les participants communautaires, ils ont créé Vodichka, un œuvre pour enfants ou tous publics, grâce au financement à travers le programme Ponts culturels d’une rive à l’autre du CAM.