2019-09-30
 
Cette section est réservée aux membres du RQD

Brigitte Lachance

Enseignant, Chercheur

Brigitte Lachance est détentrice d’un baccalauréat es Art en danse de l’Université du Québec à Montréal. En début de carrière, elle étudie auprès de maitres réputés (Warren Lamb, Robert Ellis Dunn, Risa Steinberg, Marion North, Karen Kohn Bradley, Bonnie Baimbridge Cohen) et dans des écoles de renommées internationales dont la Martha Graham School of Contemporary Dance et le Laban Institute of Movement Studies dont elle détient la certification grâce à une bourse du Ministère de l’Éducation du fond FCAR.

Elle fonde la compagnie Brigitte Lachance Danse qui sera en représentations de 1991 à 1996 dans plusieurs lieux de diffusion de la danse actuelle dont Tangente, le studio 303, les ateliers del Arte et les festivals Fringe.

C’est conjointement à son travail de chorégraphe et d’enseignante qu’elle collabore avec le compositeur canadien R. Murray Schafer dans les œuvres dont The Princess of the Stars, The Enchanted Forest, The Spirit Garden et And Wolf Shall Inherit the Moon.

Forte de sa certification en Fondements Bartenieff, elle poursuit sa réflexion sur le mouvement fonctionnel en explorant plusieurs techniques d’éducation somatiques dont le Feldenkreis, Body-Mind Centering, le mouvement authentique, la technique Alexander et l’anti-gymnastique, la méthode gérotronic et plusieurs formes de yoga.

En 2003, elle obtient le titre de physiothérapeute suite à ses études à l’Université d’Ottawa. Elle travaille d’abord au Centre de réadaptation La Resourse dans l’Outaouais ou elle examine l’impact des exercices  de Bartenieff sur un groupe de patients. Au Centre de réadaptation Constance Lethbridge à Montréal, elle développe les fondements de la Thérapie par la danse sur un groupe de personnes souffrant des séquelles d’un AVC ou atteints de sclérose en plaques.

C’est en 2009 qu’elle reçoit le support du Centre de réadaptation Lucie Bruneau (CRLB) pour lancer un projet de Thérapie par la danse (TPD) pour un groupe composé de personnes ayant différents handicaps. Lors du carrefour des connaissances 2010, la Thérapie par la danse reçoit le prix du comité des usagers pour la meilleure vulgarisation scientifique. Suite au succès de ce projet, un 2e projet est lancé comprenant une équipe clinique et de chercheurs pour déterminer les retombées de cette thérapie. Une subvention du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain (CRIR) pour les nouvelles initiatives est octroyée.

En 2014, elle entreprend sa certification de danse-thérapeute auprès du Centre national de danse thérapie en lien avec l’American Dance Therapy Association. Elle termine ses cours de spécialité en juillet 2015.

Cette même année, l’équipe de cliniciennes et de chercheurs reçoit une subvention de 100,000$ de l’Office des personnes handicapées du Québec pour connaitre la plus-value de la TPD en comparaison aux traitements traditionnels de réadaptation.