Membre corporatif professionnel du RQD

Le Carré des Lombes

Compagnie

Partager
  • UNFOLD | 7 perspectives,
  • © Charles Lafrance
  • Paradoxe Mélodie,
  • © Nathalie Vu-Dinh
  • Duos pour corps et instruments - 2014,
  • © Luc Senécal
  • Sous la peau, la nuit - 2012,
  • © Luc Senécal
  • Paradoxe Mélodie - 2014,
  • © Luc Senécal

Biographie

Née à Montréal, Danièle Desnoyers a reçu une formation en danse classique et contemporaine ainsi qu’en musique dès son jeune âge. Au milieu des années 80, à l’Université du Québec à Montréal où elle obtient un baccalauréat en danse, elle fait une rencontre déterminante, celle de Jean-Pierre Perreault (1947-2002) auprès duquel elle s’engagera à titre d’interprète durant plusieurs années (Joe, Stella, Piazza, Les Éphémères, etc.). Elle retirera de son expérience au côté de cet artiste d’exception le souci de la forme et un intérêt pour le décloisonnement de la discipline.

L’univers singulier de Danièle Desnoyers marque profondément le paysage québécois de la danse contemporaine depuis 1989, année de fondation de sa compagnie Le Carré des Lombes. Son répertoire, constitué d’une vingtaine de pièces (Discordantia, Concerto grosso pour corps et surface métallique, Bataille, Duos pour corps et instruments, Play It Again!, Là où je vis, Dévorer le ciel, Paradoxe Mélodie, etc.) témoigne d’une vision s’appuyant sur les résonances interdisciplinaires entre le mouvement, la pluralité de la musique, les arts visuels et les technologies.

Plus encore que la musique, la matière brute du son, sa dramaturgie, comportent pour la chorégraphe un degré d’abstraction qui lui permet d’agir sur le langage du corps et de développer une écriture émergeant de la friction des deux éléments. Effet larsen, instruments à cordes, piano et harpe ont été tour à tour détournés de leurs fonctions premières pour devenir instruments de recherche.

« Je ne crée pas à priori en réaction à la musique, mais le corps ne peut faire la sourde oreille. », dit-elle.  « Il est vulnérable face aux sons, qu’ils soient de source musicale ou autre. Et quant à cette dernière catégorie (tout ce qui est autre), le spectre est infiniment large. Si je me suis intéressée à cette dimension depuis Discordantia (1997), c’est que, au delà de la musique, le son pouvait  provoquer, puis révéler une réaction différente dans le corps ».

Depuis 30 ans, son travail est ainsi traversé par l’idée de rencontres ; entre le corps et ses possibles extensions, sonores ou visuelles, mais aussi entre ses champs d’expérience et ceux des danseurs et autres collaborateurs. Parmi eux, on compte toujours des artistes emblématiques de leur génération. À leur côté, Danièle Desnoyers assume la conception de l’environnement scénographique de ses pièces, son objectif étant de redéfinir à chaque fois de nouveaux espaces spécifiques à la danse. L’importance qu’elle accorde aux éclairages, aux costumes et à l’organisation spatiale donne force et richesse à son travail chorégraphique.

Danièle Desnoyers a créé une dizaine d’œuvres de commande pour des compagnies canadiennes et étrangères. Avec Le Carré des Lombes, elle a été accueillie en résidence à de multiples reprises, au Québec et à l’étranger, en plus de recevoir le soutien de nombreux coproducteurs. Artiste engagée et pédagogue, elle a été présidente du Regroupement québécois de la danse de 1997 à 1999. Elle est aujourd’hui membre du corps professoral du Département de danse de l’Université du Québec à Montréal, où elle a agi à titre de professeure invitée de 2000 à 2003. Elle voit en outre son répertoire enseigné régulièrement dans les écoles canadiennes de formation professionnelles en danse.

Alors qu’elle travaille à la création d’un nouveau projet chorégraphique, Unfold/7 perspectives (2019), son œuvre phare, Duos pour corps et instruments (2003), tourne toujours à travers le monde. Au moment de sa recréation en 2014, celle-ci faisait l'objet d'une Boîte chorégraphique, un outil dédié à la mémoire et la transmission de la danse contemporaine québécoise, disponible sur la plateforme numérique EC2_Espaces chorégraphiques 2.

 

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire