Membre associé du RQD

Chloé Saintesprit

Étudiant

Étudiante en danse - profil artistique au département de danse de l'UQAM

Partager
  • © Julien Laine-Pradines
  • © Chrystian Guy
  • © Chrystian Guy
  • © Chrystian Guy

Biographie

Passionnée de danse, Chloé Saintesprit apprend le ballet récréatif au Conservatoire Léo Delibes en France en 1994. Par la suite, son parcours l'amène à se former en danses urbaines (locking, hip hop, dancehall, afrobeat) entre 2002 et 2017 en France et au Québec. Diplômée en administration et en vente à Paris, elle détient aussi de l'expérience en animation, en chant, en modeling, en photographie et en maquillage (Lili Rouge Cosmétiques). Ces outils lui sont utiles jusqu'à maintenant dans son cheminement artistique.

Stimulée par l'improvisation, c'est en 2014 qu'elle montre un intérêt pour la technique et le processus de création en danse contemporaine. Elle entame alors un diplôme d'études collégiales au département de danse du Collège Montmorency. Elle valide son DEC en danse en 2016 et reçoit  la reconnaissance de l'engagement dans la vie étudiante dans le domaine culturel et artistique.

Entre temps, elle a participé en tant qu'interprète à différents projets tels que les vidéo clips Avec Toi, Ensemble (2017) de la chorégraphe Maïka Giasson (EDCMTL) et Waterdrops d'un collectif d'étudiants-es en cinéma de l'UQAM en 2016.

Dans le cadre de ses études en danse à l'UQAM, elle a dansé dans les pièces In_Humain.e (2018) du chorégraphe Ismaël Mouaraki de la compagnie Destins Croisés et dans Empreintes d'Exode (2017) du collectif PHUOMAI Comm'Unité durant le festival Passerelle 840;

En 2016 au Festival Quartiers Danses avec l'oeuvre Corpulus en tant que co-chorégraphe et interprète en collaboration avec le Département de danse du Collège Montmorency, à H2O Let's Your Art Flow en improvisation, dans la pièce Spoken Words de la chorégraphe Marley Lubin lors du Articien Show Case MTL de Andy Michel;

En 2013, elle participa au tournage du Gala des Gémeaux et a collaboré comme danseuse sur des projets tels que Danse contre le cancer en 2012 à Rouyn-Noranda et Ça Marche contre le Sida avec la Rameez Karim Agency à Montréal en 2014.

Sensible quant aux enjeux liés aux minorités culturelles, elle devient le visage de la compagnie afro Waly Access de Christelle Biteghe. Elle a aussi défilé pour la compagnie Etnika Vêtements et Accessoires de Shirly Delva au Musée McCord (2017). Co-chorégraphe et interprète dans un duo au Gala Miss Cameroun-Canada 2017, cette opportunité lui permis de faire un lien entre la danse et ses origines camerounaises. 

De nature curieuse et polyvalente, elle continue de se perfectionner à travers des workshops variés:

- New York: Alvin Ailey American Dance Company, Martha Graham Dance Company, Broadway Dance Center (Hip Hop), Gibney Dance Center (technique Gaga);

- Paris au Studio MRG avec Sonia Soupha (ragga dancehall) et en Afro House;

- Montréal: Circuit Est (technique Limon, Anne Teresa de Keersmaeker), A'Motion Dance Canada (afrobeat, dancehall), Gerard Reyes (Voguing) et Yanis Marshall (heels).

Parallèlement, elle fut co-organisatrice et en charge des relations publiques dans le domaine de l'événementiel. Elle contribua à la réalisation des spectacles HOME I & II (2014 & 2015) de Home Productions fondées par Emily Petrella et Le Bal des Pompiers de Laurent Savard (2016). De nature rassembleuse, la démarche consistait à réunir et promouvoir des artistes de la relève montréalaise dans différents domaines sur scène. Pour communiquer sur le projet HOME I, elle fut interviewée à la radio Centre-Ville 102.3 FM et publia également une entrevue sur le site de Danse Nouvelles Montréal.

Désireuse d'en savoir plus sur la pédagogie, elle a enseigné la danse ponctuellement à une clientèle jeunesse. Elle a notamment animé des ateliers Estime de soi grâce à travers le mouvement auprès de jeunes filles. Durant des mandats à la Ville de Montréal en 2016 et 2017, elle a coordonné un Zumba sur chaise pour faire bouger les personnes aînées à mobilité réduite.

Aujourd'hui, elle étudie en danse contemporaine au Département de danse de l'UQAM pour approfondir sa démarche artistique et sa technique. Investie dans la vie étudiante uqamienne, elle fait partie du comité exécutif de l'association modulaire des étudiants-es en danse (AMED-UQAM) depuis son entrée dans le programme en tant que chargée de communication. Fédératrice, elle a organisé une campagne de socio-financemement pour permettre à quarante étudiantes de participer à des ateliers dans des écoles de danse renommées de New York (2016). Et sa mission de coordonnatrice dans le collectif étudiant MVT840, qui permet d'offrir des ateliers variés pour les étudiants-es du département de danse et de l'UQAM, lui donne l'occasion de partager sa passion pour le mouvement.

Chloé Saintesprit se questionne quant à l'impact que la danse peut avoir sur l'individu et s'interroge aussi sur la place des interprètes racisés-ées dans le milieu de la danse contemporaine à Montréal. Selon elle, la danse peut être transportée au-delà de la performance et doit faire valoir sa mission sociale et politique.

Pour en savoir plus:

Articles:

Danses Nouvelles Montreal, (2016, 16 avril). Une vingtaine d'artistes dans le spectacle Home. Montréal.

Holubowski-Meloche, M. (2016, août 19). Zumba sur chaise : Faire bouger en plein air les personnes à mobilité réduite. Journal des Voisins. Montréal. 

Oeuvres: 

LubinMarley Youtube Channel. (2016, 7 juillet). Spoken Words

Make A Champ. (2016). Campagne de sociofinancement. 

Modeling:

Waly Access (s.d). Montréal. 

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire