2022-07-21
 
Cette section est réservée aux membres du RQD
Version française

Stéphanie Brochard

Dancer, Choreographer, Instructor

Stéphanie Brochard est une danseuse interprète et chorégraphe basée à Montréal. Son parcours artistique est marqué par la curiosité et les échanges culturels. Sa formation en témoigne : Conservatoire National de région d’Angers, École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq à Paris, École de Danse de Québec et École Nationale de Ballet du Canada. Non seulement elle aime franchir les frontières géographiques, mais elle aime aussi traverser les frontières artistiques et mélanger différentes formes d’art. La danse contemporaine, le théâtre gestuel, le clown, la danse baroque font partie de son identité artistique.

En 2008, elle se joint à la compagnie de danse Sursaut en tant qu’interprète et occupe depuis 2011 la fonction d’assistante à la direction artistique. Elle est également co-directrice artistique de la compagnie de danses anciennes Les Jardins Chorégraphiques depuis 2018.

En 2015, elle signe sa première œuvre chorégraphique contemporaine, intitulée Moi2 et complète en 2017 la création de Compromis Improbable, un solo qu’elle chorégraphie et interprète, né du désir de créer un nouveau vocabulaire chorégraphique fusionnant danse baroque et contemporaine. Ce solo marque un tournant dans le cheminement chorégraphique de Stéphanie qui dès lors développera ce vocabulaire dans chacune de ses oeuvres de création. Sa récente création au sein des Jardins Chorégraphiques intitulée Écoute comme je danse fait partie de la programmation 2020-2021 du Conseils des Arts de Montréal en tournée.

Stéphanie s’intéresse aux arts numériques. Autodidacte, elle réalise un premier projet solo Liberté Confinée, qui lui permet de développer des habiletés en montage vidéo, puis elle co-dirige le court-métrage Triptyque 19 présenté par Les Jardins Chorégraphiques et les Boréades de Montréal, financé par la Conseil des Arts du Canada et au sein duquel elle occupe plusieurs fonctions dont celles de direction photo et de cameraman. Fortes de ces expériences, Stéphanie souhaite poursuivre son travail en arts numériques et continuer à développer de nouvelles connaissances qu’elle compte mêler aux arts vivants pour ouvrir de nouveaux horizons de création.

Stéphanie enseigne régulièrement et offre des ateliers et des cours auprès des jeunes et des moins jeunes.