El silencio de las cosas presentes - Eduardo Ruiz Vergara

Partager
  • © Martin Benoit / El Silencio de las Cosas Presentes_Eduardo Ruiz Vergara_Danse-Cité

Danse performative axée sur le partage polysensoriel de l’intime, El Silencio de las cosas presentes est une réflexion sur la sensation haptique* et la douleur. Traversés par leurs histoires personnelles et leurs mémoires, les corps des trois interprètes – Sophie Levasseur, Marie Mougeolle, Eduardo Ruiz Vergara – se distordent et évoluent pour créer un déplacement de la perception et un décalage temporel. L’exploration des frontières physiques du corps s’articule comme un chant polyphonique, à la fois déconcertant et familier.

Appuyé par un paysage sonore immersif conçu par Nathan Giroux et Gabriel Vignola, avec les éclairages troubles de Lee Anholt, cet opus choréohaptique de « Traces-Chorégraphes » est une proposition de longue durée aux confins de la danse, de la performance et du théâtre. El Silencio ne cherche pas la représentation, mais plutôt la mise en relation constante entre la perception et sa résonance dans l’imaginaire, en écho à la succession des états de corps qui forment l’étrange palette de la pièce.

« *Haptique : n.f. du grec ἅπτομαι (haptomai) désigne l’étude scientifique du toucher. Il se rapporte à différentes sensations, des captages et les perceptions qui se rendent au moyen des tactilités et la kinesthésie. »

Conception : Eduardo Ruiz Vergara
Interprétation-création : Marie Mougeolle, Sophie Levasseur, Eduardo Ruiz Vergara
Conception sonore : Nathan Giroux, Gabriel Vignola
Regards extérieurs et soutiens à la dramaturgie : Ilya Krouglikov, John Henry Gerena
Conception d'éclairages et direction de production : Lee Anholt

Résidences de création et partenaires : La Ruche du MAI [Montréal, arts interculturels], UQÀM, École de danse de Québec, Studio Artificiel, Fylkingen (Suède).

Retour au calendrier