bang bang - Compagnie Manuel Roque

Partager
  • © bang bang / Marilène Bastien

Billetterie

« Comment danser et puis disparaître en même temps? » Une question que pose l’interprète et chorégraphe à travers ce périlleux et magistral solo. Il faut définitivement un danseur, un athlète, accompli pour mener à bien cette étude sur le saut et la capacité du corps à se faire léger. L’exercice pourrait être qualifié de tentative de déjouer la gravité. Cinquante minutes durant lesquelles l’interprète devient plus grand qu’humain; où il se fait masse, matière, espace. Un rituel contemporain qui laisse la parole au corps dans ce qu’il a de plus combatif et désespéré, de plus libre. La sueur, les chants d’extase (ou est-ce de souffrance?) se mélangent dans une exaltation de l’épreuve, une résistance, qui ne peut que réjouir le spectateur qui se joint au danseur dans une forme d’empathie kinesthésique. À l’instar de son titre, bang bang résonne, habite, longtemps encore après l’avoir vécu. D’une vibrante humanité!

bang bang, récipiendaire du Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec pour la meilleure œuvre chorégraphique de la saison 2016-2017. Manuel Roque, récipiendaire du Prix de la danse de Montréal, catégorie Interprète 2017 pour son interprétation de bang bang.

Une discussion avec les artistes aura lieu après la représentation du 17 janvier.

Chorégraphie et interprétation : Manuel Roque
Direction des répétitions et conseil artistique : Sophie Corriveau, Lucie Vigneaul
Dramaturgie : Peter James
Costumes et scénographie : Marilène Bastien
Lumières : Marc Parent
Musique : Manuel Roque, incluant des extraits de Debussy, Chopin, Merzbow, 2001 Space Odyssey
Direction de production, direction technique et régie : Judith Allen
Photos : Marilène Bastien
Production : Cie Manuel Roque
Producteur délégué : DLD – Daniel Léveillé Danse
Coproduction : Festival TransAmériques

Soutien : fabrik Postdam (Potsdam, Allemagne), Maison de la culture Frontenac (Montréal), Circuit-Est centre chorégraphique (Montréal), Théâtre Hector-Charland (L’Assomption), Les Subsistances (Lyon, France), Agora de la danse (Montréal), Conseil des arts du Canada, Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts de Montréal.

Remerciements : Indiana Escach, Élise Bergeron et Alexia Martel.

Cette production reçoit le soutien de DLD – Daniel Léveillé Danse dans le cadre de son projet de parrainage au développement et à la diffusion.

La Cie Manuel Roque est membre de Circuit-Est centre chorégraphique.