Membre corporatif professionnel du RQD

Soeurs Schmutt

Compagnie

Partager
  • Ganas de vivir d'Élodie Lombardo,
  • © Nicolas Ruel
  • les soeurs Schmutt,
  • © Katia Gosselin

Biographie

La compagnie des Sœurs Schmutt a pour mandat de créer, produire et diffuser des créations chorégraphiques contemporaines en proposant des modes de représentations diversifiés, de faire circuler ses œuvres et d’encourager, voire de faciliter les rencontres et les collaborations artistiques internationales.

Séverine et Élodie Lombardo sont deux jumelles chorégraphes et interprètes d’origine française, installées au Québec depuis 1999. Après leur formation en danse à l’université du Québec à Montréal (UQAM), elles décident de prolonger leur alliance naturelle pour créer en 2004, Les Sœurs Schmutt, compagnie de danse contemporaine. Considérant la danse avant tout comme un véhicule d’émotion, leurs préoccupations s’articulent autour de l’humain, pris dans un système inter relationnel. Ce type d’approche confère à leurs œuvres un caractère sensible et accessible.

Les Sœurs Schmutt est une compagnie bicéphale : Élodie et Séverine se partagent la direction artistique et générale. Elles gèrent chacune leurs projets respectifs chorégraphiant et interprétant l’une pour l’autre et parfois même ensemble. Cette association leur permet de développer une signature personnelle à travers leurs projets proposant ainsi une pluralité d’œuvres chorégraphiques, tout en alternant régulièrement leur métier de chorégraphe à celui d’interprète.

La démarche créative et le langage chorégraphique des deux chorégraphes de la compagnie sont motivés par la rencontre de genres disciplinaires différents. Les médiums utilisés (danse, théâtre et musique pour Élodie ou danse, vidéo et lumière pour Séverine) sont travaillés de façon symbiotique. Les deux sœurs affectionnent les pièces de groupe et s’entourent de collaborateurs et d’interprètes fidèles qui les suivent sur plusieurs projets. Leurs  créations en salle (Petites Pièces de Poche: grandeur nature, Les oubliées de la trappe, Ganas de Vivir, Switch, Gelsomina, Blouskaille Olouèze et Manège à vide) ont été présentées à Montréal, à Tangente, au Monument National, à l’Usine C et dans plusieurs Maisons de la culture montréalaise ainsi qu’au Mexique (à Colima, Lagos de Moreno et Monterrey) pour 2 d’entre elles.

Soucieuses de transporter la danse hors des sentiers battus, elles collaborent depuis leur début avec différentes formations musicales ( superMusique, la Fanfare Pourpour, kumpa nia), concevant des spectacles entremêlant danse, théâtre et musique qui les amènent à se produire dans divers festivals et événements. Depuis 2007 la compagnie des Sœurs Schmutt collabore également avec la compagnie de production en danse la 2éme porte à Gauche avec qui elle développent des projets in situ .

Le choix de leurs propos, leurs univers hybrides, le choix de leurs collaborateurs, ainsi que la diversité des lieux de représentation de la compagnie (salle de spectacle, salle de concert, lieux publics, appartement, cabarets) contribuent à drainer un public hétéroclite.

Depuis 2006, la compagnie des Sœurs Schmutt construit et entretient des échanges interculturels avec la ville de Colima au Mexique, où elle a présenté deux spectacles, offert 4 stages et effectué la période de recherche du spectacle Ganas de vivir, mélangeant des artistes de Colima, Montréal et Paris.

À travers leurs activités, la compagnie des Sœurs Schmutt travaille sur le développement du public de la danse, œuvrant également en collaboration avec leurs pairs pour une « démarginalisation » de la danse contemporaine, afin de lui donner la place qu’elle mérite dans le milieu du spectacle vivant québécois.

Récemment la compagnie est devenue membre de l’organisme de diffusion et promotion Art Circulation  regroupant les compagnies Danse-Cité, Montréal Danse et  PPS Danse.

 

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire