Sarah Dell’Ava

Interprète, Chorégraphe

Sarah Dell’Ava a d’abord suivi une formation en danse à l'Atelier Danse Manon Hotte / Compagnie Virevolte (Genève, Suisse, 1995-2006), compagnie de jeunes danseurs-créateurs. Elle a complété un baccalauréat (2009) et une maîtrise (2012) en danse à l’Université du Québec à Montréal.

Partager
  • Dans les carnets

Biographie

Sarah Dell’Ava a d’abord suivi une formation en danse à l'Atelier Danse Manon Hotte / Compagnie Virevolte (Genève, Suisse, 1995-2006), compagnie de jeunes danseurs-créateurs. Elle a complété un baccalauréat (2009) et une maîtrise (2012) en danse à l’Université du Québec à Montréal. Chacun de ses projets, dont Esquisses (2008), Croquis d'écran (2008), Les trembles (2009), Dans les carnets (2010), Dans la peau (2011) et Dans les plis (2011), cherchent à faire jaillir le mouvement à partir des sensations provenant de l'intériorité du corps conjointement au lien entre le corps et les matières (papier, ruban adhésif, argile) qui deviennent partenaires de la danse. Explorant différentes façons de propulser le mouvement à partir d’une origine conscientisée, Sarah alimente sa réflexion depuis 2008 auprès de l'enseignement inspiré du buto de Jocelyne Montpetit.

En tant qu’interprète, elle a participé aux projets Clash (2008) et In Limbo (2010) conçus par Lynda Gaudreau. Elle a dansé le solo Boire le bouillon de onze heures (2009) de Manon Oligny et collabore avec Emmanuel Jouthe dans Écoute pour Voir (2009-2013), MW (2012) et Proximités Variables (2012). Récemment, elle a agit à titre de performeuse auprès d’artistes travaillant le vêtement en tant que lieu, dont Maryla Sobek pour Taller : Objet-vêtement (2010) et Ana Rewakowiez pour LifeSaverDress (2011).

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire