Marie Béland

Chorégraphe, Concepteur

À travers l’ensemble de son travail, cette créatrice polyvalente souhaite partager avec le public ses questionnements et ses préoccupations sur la danse à titre de phénomène. Son univers est fascinant et la virtuosité physique y côtoie les situations absurdes, dans une profonde réflexion sur le médium de la danse et le rapport au public. La compagnie maribé - sors de ce corps est membre de Circuit-Est centre chorégraphique et est administrée par Claire Piétin, Diagramme Gestion culturelle.

Partager

Biographie

Marie Béland a complété un baccalauréat en danse à l’UQÀM, où elle a reçu la bourse d’excellence William Douglas. En 2005, elle fonde sa propre compagnie, maribé - sors de ce corps. C’est sous cette bannière qu’elle crée maribé – live in Montréal (2005) suite à une résidence d’été au Studio 303, puis le spectacle pour adolescents Twis-manivelle (2005), qui est vu par le journal ICI comme un des cinq meilleurs spectacles de danse de l’année. Suivent ensuite Dieu ne t’a pas créé juste pour danser (2008), qui reçoit le prix ARRIMAGES durant sa tournée des Maisons de la culture de Montréal, RAYON X : a true decoy story (2010), co-diffusée par Tangente et le Festival Les Coups de Théâtre, et BEHIND : une danse dont vous êtes le héros (2010), qui a été reprise en 2011 au FTA. En 2010, Marie effectue également une résidence de deux mois à la TanzWerkstatt de Berlin.

Parallèlement à son travail sur scène, Marie Béland s’intéresse à la danse in situ, au travail multidisciplinaire et à l’enseignement. Elle a conçu Les Précédents (2008), un projet d’architecture chorégraphique créé suite à une commande du Théâtre de Verdure et qui a été joué depuis plus de 40 fois. Elle est également membre fondateur de la maison de production La 2e Porte à Gauche. Cet organisme crée et produit des événements de danse contemporaine qui se déroulent dans des appartements, des magasins, des bars, des parcs, et qui cherchent à questionner la relation entre la danse et le public, notamment Le Bal Moderne, The Art (prononcez dehors), 7 ½ à part., et Blind Date : un rendez-vous chorégraphique et Te situes-tu dans l’in situ ?, et 4quART, présenté en mars dernier au Monument National, en co-production avec Danse-Cité. En 2009, elle fonde avec deux collègues musiciens le collectif Le P.I.Q.U.A.N.T. (Le Projet Indisciplinaire Québécois Utilisant les Arts Nécessaires à son Travail), dont le premier spectacle, ÉPONYME (fake-fiction), a remporté le prix Création Francophone de l’Année au Festival Fringe, et a été repris à l’Usine C en 2011. Finalement, Marie crée et interprète la danse qui accompagne les concerts du groupe de musique électro-yéyé Les Handclaps, dont un des plus importants spectacles a eu lieu dans le cadre des Francofolies de Montréal 2009.

À travers l’ensemble de son travail, cette créatrice polyvalente souhaite partager avec le public ses questionnements et ses préoccupations sur la danse à titre de phénomène. Son univers est fascinant et la virtuosité physique y côtoie les situations absurdes, dans une profonde réflexion sur le médium de la danse et le rapport au public. Si votre curiosité n’est toujours pas comblée, visitez le www.maribe.ca ou le www.la2eporteagauche.ca. La compagnie maribé - sors de ce corps est membre de Circuit-Est centre chorégraphique et est administrée par Claire Piétin, Diagramme Gestion culturelle.

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire