Membre individuel professionnel du RQD

Johanna Bienaise

Enseignant, Chercheur

Partager
  • The Shallow End, 2009,
  • © Erin Flynn
  • Chut(e), 2009,
  • © Anne-Sophie Rouleau
  • 91/2 à Part., 2009,
  • © La 2e Porte à Gauche
  • 91/2 à Part., 2009,
  • © La 2e Porte à Gauche
  • Mirabilis, 2010,
  • © Sophie Rouleau
  • Brenda, 2010,
  • © Adel Tahar
  • Waypoints, 2010,
  • © Adel Tahar
  • Dysmorphic Delicious, 2010,
  • © George Stamos

Biographie

Johanna Bienaise est professeure au Département de danse de l’UQAM depuis juin 2012.  Formée en danse jazz (technique Matt Mattox), classique et contemporaine à Aix-en-Provence (France), elle obtient en 2001 un Diplôme d'État de professeure de danse contemporaine. Elle s’installe à Montréal en août 2002 et se joint  comme interprète à la compagnie FLAK de José Navas de 2002 à 2004, pour la création, la tournée et l'adaptation télévisuelle d'Adela mi amor. On a pu par la suite la voir dans le travail de  chorégraphes et metteurs en scène indépendants, dont Tracy McNeil, Erin Flynn, Katya Montaignac ou encore Anne-Sophie Rouleau, expérimentant des projets aux formats et aux modes de création  variés.

De 2006 à 2007, elle participe en tant qu'interprète et collaboratrice au projet de recherche-création de l'Abécédaire du corps dansant, dirigé par Andrée Martin, pour les performances A-Action, M-Muscles et D-Dressage.  Ce projet a été présenté à Montréal, Paris, Mexico et Santiago de Chile.

Johanna Bienaise a également été membre de la maison de production La 2e Porte à Gauche de 2006 à 2009 au sein de laquelle elle s’est intéressée aux questions de l’espace de représentation, de la collaboration entre les artistes et de la relation au spectateur dans la création chorégraphique. Elle a ainsi conçu, organisé et pris part comme interprète à différents projets de création in situ : Blind date : un rendez-vous chorégraphique (2007), 71/2 à Part. (2008), The Art (prononcez dehors) I et II (2006 et 2008), 91/2 à Part. (2009).

Elle est membre de l’Union des Artistes et du Regroupement Québécois de la Danse dans lequel elle s’implique au sein du Comité de programme de soutien aux entrainements des danseurs.

Parallèlement à sa carrière d'interprète Johanna Bienaise obtient une maîtrise en danse à l'UQAM en 2007. Elle mène actuellement une recherche-création en interprétation au Doctorat en Études et Pratiques des Arts de l’UQAM, s’intéressant à la question de l’adaptabilité du danseur contemporain à divers projets de création à travers la modulation de son organisation gravitaire. Dans le cadre de cette recherche, elle conçoit et interprète en 2010 le projet de création X3, trois soli créés par trois chorégraphes aux univers contrastés: Brenda d’Anne-Marie Pascoli, Dysmorphic Delicious de George Stamos et Waypoints de Kelly Keenan. Cette recherche a reçu le soutien du FQRSC et du CRSH.

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire