Membre individuel professionnel du RQD

Jessica Serli

Interprète, Chorégraphe

Partager
  • Charles-Frédéric Ouellet

Biographie

Formée au School of Toronto Dance Theatre et certifiée de LADMMI (l'École de Danse Contemporaine de Montréal) en mai 2005, Jessica Serli est  active dans le milieu montréalais de la danse contemporaine à titre d’interprète, chorégraphe et répétitrice. On l’a vu notamment dans de nombreux projets chorégraphiques dirigés par Milan Gervais/Human Playground (Run the process, Auto-fiction, Parking), Jacques Poulin-Denis/Grand Poney (Dors), Gaétan Gingras/Manitowapan (My Father Told Me), Audrey Bergeron (Carte blanche, Tout-Inclus, Par le chas de l’aiguille, VERSO), Amélie Rajotte (CARNAVAL, Tenir debout), Normand Marcy (Le comportement des matériaux), Andrew Turner (A standard of Measure, Except Not Really), Alan Lake, PARTS+Labour Danse et Line Nault . Jessica a aussi fait partie de la compagnie Bouge de là d’Hélène Langevin dans l’Atelier, spectacle jeune public qui a fait plus de 200 représentations au Québec et à travers le Canada.

En parallèle à sa carrière d’interprète, elle s’intéresse à la direction de répétition et à l’assistance à la chorégraphie. Elle compte parmi ses collaborateurs : Annie Gagnon (Reviens vers moi le ventre en premier, La marche invisible, Étude sur le cœur, L’effondrement), Alan Lake Factori(e) (Les Caveaux), Amélie Rajotte (The Squirrel and the Mirror), la compagnie Floor Ryder and Tonik (Le lancer du nain, Alter-ego, Densité d’un moment,  Empreinte) et la compagnie Bourask (Corps et Être).

À titre de chorégraphe, elle a signé -40 Degrés (Danses Buissonnières Tangente 2005),  Entre-Deux (Résidence du Studio 303 2008), La Fièvre (Piss in the pool 2013), Petite Faille solo (La petite scène Qc 2015) et FAILLE: Deux corps sur le comptoir (Tangente 2016).

Fascinée par ce qui est caché et contenu, elle tente à travers ses recherches et ses créations, de dépouiller le corps de ses conditionnements pour faire éclore l’identité de l’être. Son intérêt se porte sur la valeur du mouvement qui sous-tend les comportements. Elle développe une gestuelle sensible reflétant les mécanismes inconscients qui caractérisent nos interactions en explorant le corps affecté (chargé, sensible, fragilisé), celui qui est du domaine des sensations, des émotions et des énergies (vitales et viscérales). Ses créations tournent autour de la question de l’affect, de l’identité et de la présence.

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire