Membre individuel professionnel du RQD

Geneviève Lechasseur

Interprète, Chorégraphe

La poursuite de la métaphore et du rêve est sans doute le prétexte de son travail. Issue de différents champs artistiques, tels que la danse, les arts visuels, le théâtre et la vidéo, Geneviève Lechasseur se définit a priori comme chercheuse. Suivant un parcours éclectique, elle tend à former une entité poétique, un sens métaphorique du rôle de l’artiste en ce début de millénaire. Comment présenter notre monde comme mythe moderne, présenter le corps comme art vivant et objet de réflexion ?

Partager
  • L'Éphémère, place Jean-Paul-Riopelle,
  • © Diane Breton
  • L'Éphémère, place Jean-Paul-Riopelle,
  • © Diane Breton

Biographie

Artiste multidisciplinaire, bachelière ès arts de l’UQÀM (1994, arts visuels), Geneviève Lechasseur suit d’abord une formation de ballet classique aux Grands Ballets Canadiens. Elle touche ensuite au théâtre pendant quelques années. Sa rencontre avec la chorégraphe Jocelyne Montpetit, en 1989, s’avère déterminante pour sa façon d'aborder le corps en mouvement. De nombreux ateliers l’ont également nourrie : séminaire avec Eugenio Barba, atelier d’écriture avec Brigitte Haentjens, ateliers de butô avec Yukio Waguri, Yumiko Yushioka, Yoshito Ono, Tomiko Takai, et stage de nô et kabuki avec Shiro Daïmon.

Parcours chorégraphique

Interprète dans plusieurs œuvres de Jocelyne Montpetit (l'Enfant Inachevée1989 ; La Mémoire du Nord1990 ; Les Cavalières du Vent, 1991), elle devient sa répétitrice à partir de Lettre à un Homme Russe (1992). En 2000, elle est la doublure de Yukio Waguri (lors de son passage à Montréal) pour Earth. Depuis 1993, elle présente ses créations sur la scène montréalaise : Hécate (1999 – création pour trois danseuses), Dialogue avec Perséphone (2000 – prix de la meilleure production multimédia du festival Fringe), L'Aurore (2002 – création multidisciplinaire pour 5 danseurs et un vidéaste), Naissance d'une Nymphe (2003 et 2004 – solo et vidéo en direct), et L’Éphémère, œuvre de groupe, vigile chorégraphique pour le droit à l’enfance (2008, 2010…)

Parcours Arts visuel

Geneviève a participé à de nombreuses expositions et peintures en direct. Ses expositions solos : L'Ombre du temps (1997), Dialogue avec Perséphone (1999), Corps sauvages de la terre (2009), et une exposition en trio Pomme Corps et métaphores en équilibre à trois, chez Art Neuf (2011). Plusieurs de ses œuvres font partie de la collection de L’Artothèque de Montréal. Elle est modèle vivant pour plusieurs ateliers de Montréal, dont celui du bédéiste Loisel.

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire