Membre délégué du RQD

Chantal Caron

Interprète, Chorégraphe

Chorégraphe et interprète, Fleuve - Espace Danse

Partager

Biographie

La démarche de Chantal Caron est intimement liée à ses racines. Née les deux pieds dans l’eau du fleuve, elle danse et se construit un monde imaginaire sur les berges dès l’âge de 4 ans. Aucune formation de danse n’étant disponible près de son village, elle commencera ses études à Montréal à l’âge de 19 ans.  Quelques années plus tard, elle choisit délibérément de redescendre le fil de l’eau et d’installer son espace de création à la campagne, dans son village natal, situé à 3 h 30 à l’est de Montréal.

Voulant offrir ce dont elle avait manqué dans son enfance, elle fonde en 1986 l’École de danse Chantal Caron aujourd’hui réputée pour la rigueur de son enseignement auprès des jeunes. En 1992, elle fonde les Productions Caron danse (OBNL) afin de tenir compte des besoins de ses jeunes danseurs.  La mission est de diffuser et de promouvoir l’art de la danse. Les Productions se sont distinguées en Égypte, au Honduras et au Canada.

En 2011, l’école célébrait ses 25 ans.  Chantal y est à la fois enseignante, productrice, femme d’affaire et chorégraphe.

Un processus créatif sans fin

Invitée en 2001 à remplacer une interprète dans un duo programmé à la Rotonde de Québec, Caron redécouvre le désir d’interpréter. Une première bourse personnelle de perfectionnent en 2002 lui est décerné. En 2006, la compagnie est formée sous le nom de  Fleuve | Espace danse. Sous la recommandation du CALQ,  celle-ci demandera le statut de compagnie au fonctionnement.  La même année, elle crée  le solo La mémoire de l’eau qu’elle est invitée par la suite à danser à La Rotonde (Québec) et à Tangente (Montréal).

Bien avant la fondation de Fleuve | Espace Danse, Chantal Caron a conçu et réalisé de nombreux spectacles chorégraphiques en salle, mais aussi bon nombre de productions à ciel ouvert.  En effet, chaque année depuis 1993 des performances ont lieu en extérieur, s’infiltrant dans la trame de la vie du village : parvis d’église, rue du Roi, parcs et jardins, quai, battures, rives,… Ce travail (in situ) était spécifiquement conçu en fonction d’un environnement immédiat. Ainsi, la population locale et les nombreux visiteurs de la région ont pu voir des créations de danse dans l’espace public.  Depuis, À ciel ouvert | Danser sur l’infini de l’horizon est devenu le nom de l’événement présenté chaque année au mois d’août; événement attendu par les visiteurs et, de plus en plus, par la population de Saint-Jean-Port-Joli sensibilisée à la danse contemporaine.

Si depuis toujours, Chantal Caron s’inspire du fleuve, des oiseaux et de l’énergie des éléments de la nature, l’évolution de sa signature gestuelle se précise au fil des ans. Le temps qu’elle alloue à la création ne cessant de croitre, Caron approfondit sa démarche et repousse sans cesse ses limites.

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire