Membre individuel professionnel du RQD

Emmalie Ruest

Interprète, Chorégraphe, Chercheur

Chorégraphe et interprète, Emmalie est membre fondateur du collectif Dans son salon. Elle danse également pour Helen Simard et Peter Trosztmer.

Partager
  • GM project (Short n Sweet 2013),
  • © Sandra Lynn Bélanger
  • Parce qu'on sait jamais, VSLR, 2014,
  • © Sophie Silberstein
  • Fin de party, Lachine, 2014,
  • © Nils Henner
  • Parce qu'on sait jamais, promo,
  • © Gabriel Germain
  • Et si tu n'existais pas, variations 2015,
  • © Pier-Louis Dagenais Savard
  • © © Julie Artacho

Biographie

Emmalie Ruest est finissante en interprétation au baccalauréat en danse de l'UQAM et récipiendaire du prix William Douglas (2011). En 2012, elle est sollicitée par La 2e Porte à Gauche pour chorégraphier un bal moderne. C'est pendant ses études qu'elle rencontre Karenne Gravel, avec qui elle forme le collectif, Dans son salon. Le duo a pondu trois pièces à ce jour : Et si tu n'existais pas variations (2010), Parce qu'on sait jamais (2012) et Fin de party (2013). Leurs projets sont présentés dans plusieurs lieux : Zone HOMA (2011-2013), OFFTA (2013), Festival Accès danse (Châteauguay, 2012) et Dance Matters, (Toronto, 2012). Les deux filles sont également appelées à chorégraphier et à danser pour Misteur Valaire, lors du Festival de Jazz de Montréal (2011). Au printemps 2012, Emmalie danse pour Manon Oligny, dans le cadre du projet extérieur Où est Blanche-neige ? Elle participe également au tournage du film Aurore 2 (2013) en tant que danseuse, un film de Vincent Olivier et Guillaume Lambert et au tournage d'un film d'art de Dominique Sirois, Alarms songs (2014). Actuellement, Emmalie collabore en tant qu'interprète au projet boxtape de Peter Trozstmer ainsi que dans le travail de Helen Simard, sur plusieurs projets : No fun!, 21 Angus Young et Mouvement 100/Sans manifestes

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire