Membre délégué du RQD

David Pressault

Chorégraphe, Enseignant

Directeur artistique, David Pressault Danse

Partager

Biographie

En 2000, David Pressault présente sa nouvelle œuvre, Trois Grâces, à l’espace Tangente, au Festival Dancing on the Edge, à la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal et des extraits à Terre-Neuve et au Festival Danse Canada.

À l’automne 2001, le chorégraphe crée Violet, une pièce pour cinq danseurs, présentée par Danse-Cité à l’Agora de la Danse. Cette œuvre est choisie deuxième meilleur spectacle par la Presse dans son palmarès des pièces de danse de l’année 2001.

À l’hiver 2002, le chorégraphe bénéficie d’une résidence au Centre Culturel d’Amay en Belgique où il présente son solo Tantale (1996) et où il fait la connaissance du compositeur saxophoniste Erwin Vann. En avril 2002, il réalise un film pour la chaîne Bravo! inspiré de Violet.

Puis, suivra la pièce They Won’t Lie Down présentée en 2004 en Première mondiale au prestigieux Concertegebouw de Bruges, suivie de deux tournée en 2004 et en 2005 dans lesquelles seize représentations ont été données dans neuf villes en Belgique, en Italie et à Vancouver. Un autre court métrage a été réalisé pour Bravo! à partir de cette œuvre.

En 2006, coproduite par Danse-Cité, Lost Pigeons a été présentée au Monument National en janvier et février pour 8 représentations. Cette œuvre qui déconstruisait l’espace scénique conventionnel, incorporait architecture, musique en direct, chant et textes à la danse. Le chorégraphe pousse sa vision de l’œuvre déconstruite encore plus loin avec Corps Intérieur (2009) aussi coproduite par Danse-Cité. Les spectateurs sont appelés à déambuler dans l’espace et à vivre une expérience immersive avec les interprètes. Suite au succès des 8 premières  représentations, la pièce est reprise toujours en coproduction avec Danse-Cité la saison suivante.

Le travail de chorégraphe de David Pressault vit également hors de la structure de sa compagnie. Commandes chorégraphiques : En elle, elle tomba (1999) pour Ziyian Kwan, Le Vent qui brûle (2004) pour Échine Dô, A Chimerical Hand (2004) pour trois artistes de Vancouver, In Vein (2005) pour Ziyian Kwan / Danse-Cité, 63 apparitions (création collective, 2004) produite par Danse-Cité, Impondérables (2007) pour le Toronto Dance Theater et Puella Falling (2009) pour Andrea Legg.

David Pressault s’implique également de façon significative auprès de la communauté de la danse montréalaise et canadienne. Il a siégé à l’APQD durant les négociations avec l’UDA, il a été membre du conseil d’administration du RQD (2001-2003), il a été à la tête du projet de diffusion Série X, qui regroupait 22 chorégraphes tentant de trouver des issues à la problématique de leur diffusion à Montréal. Il est régulièrement sollicité par de nombreuses institutions pour enseigner la technique (O Vertigo, RQD, compagnie Sursaut, UQAM) et travailler sur des créations avec des étudiants en formation professionnelles (Maindance Vancouver, l’École de danse de Québec, Ballet Divertimento, l’école du Toronto Dance Theater) Il est co-fondateur de l’événement TransFormation, un stage intensif qui se tient à Montréal depuis 2007 et se déroule pendant le Festival TransAmériques.

Il a à cœur de supporter la carrière émergente de jeunes artistes prometteurs en les guidant dans leur processus de création et d’interprétation, comme il l’a fait avec Sarah Wendt, Katie Harris-McLeod, Jennifer McLeish Lewis, Namchi Bazar, Andrea Legg et Angie Cheng. Depuis 2008, il développe et anime avec Sophie Michaud un Atelier de création pour jeunes chorégraphes, en collaboration avec le RQD. Enfin, il a déposé à l’UQAM en janvier 2011 son mémoire de maîtrise intitulé Éros et Pouvoir : Regards jungiens sur les situations d’abus de pouvoir entre chorégraphes et danseurs contemporains. Engagé dans son milieu, David Pressault se soucie de l’état de la danse à Montréal, au Québec et au Canada. Ses actions démontrent sa volonté de faire évoluer la discipline artistique à laquelle il appartient.

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire