Andréa Corbeil

Interprète

& chorégraphe occasionnelle

Partager
  • © Émilie Tournevache

Biographie

C’est d’abord à travers la gymnastique et le cirque acrobatique que Andréa Corbeil s’initie aux pratiques corporelles. Sa rencontre avec Marie-Ève Albert, fondatrice de la ligue d’improvisation dansée Les Imprudanses, lui donne la piqure de la danse et la convainc de s’inscrire au baccalauréat en danse à l’UQAM en 2013. À l’aboutissement de son parcours scolaire, elle est récipiendaire de la Bourse William-Douglas, remise à un étudiant ou une étudiante qui a su se démarquer.

Curieuse de comprendre la complexité de l’être humain, elle se dédie au yoga qu’elle enseigne depuis 2015. Elle approfondit aussi son expérimentation du mouvement en milieu naturel, lieu privilégié pour elle qui offre des terrains fertiles pour explorer un mouvement plus primal et adapté aux contingences humaines.

Parmi les œuvres de son cru, elle mène à terme en octobre 2016, dans un désir d’engagement social pour la condition des femmes, un projet appelé Mont de Vénus présenté au Théâtre Aux Écuries. De plus, elle participe en novembre 2016 à Top Chrono, une plateforme de création artistique qui lui a permise de présenter une oeuvre au Carrefour culturel de la ville de Notre-Dame-Des-Prairies.

On compte, parmi les artistes émergeants pour qui elle a eu la chance de danser, des créateurs audacieux comme Sasha Kleinplatz et Raphaëlle Perreault. Dans les dernières années, elle a pris part comme interprète aux créations Playdate de la 2e Porte à gauche, Do it avec Danièle Desnoyers, ainsi qu’à la pièce Adoptée vive de Pascale Talbot présentée à l’Agora de la danse.

Depuis peu, elle travaille comme interprète pour Dave St-Pierre au Centre de création O Vertigo.

Filtres du répertoire

Réinitialiser Retour au répertoire