Une excellente trilogie sur la vie - Thomas Duret / Théâtre du Baobab

Partager
  • © Léa Lacroix

Une excellente trilogie sur la vie est un solo de théâtre performatif autobiographique qui a pour but de questionner notre rapport au temps (passé, présent et futur) en tant qu'être humain. Le spectacle prend la forme d'un objet scénique hybride où l'interprète nous dévoile en trois tableaux des pans importants de sa vie : un rituel comme tentative de retomber en enfance, un duel contre le temps présent sous forme d'hallucination visuelle et perceptive, pour finir avec un paysage fantasmé d'un futur incertain.

Mise en scène et interprétation : Thomas Duret
Conception lumières : Cédric Delorme-Bouchard
Conception décor/accessoires : Lisandre Coulombe
Conseillère au mouvement : Olivia Sofia
Conseiller artistique : Peter James
Dramaturgie et assistance à la mise en scène : Alexandre Lebeau

Merci à Philippe Cyr, Léalie-Ferland Tanguay et Camille Léonard pour la prémisse du projet.

Programmation:
Le 29 novembre et les 2, 7 et 8 décembre 2017 (20h).


Biographie 
Thomas Duret est un artiste multidisciplinaire diplômé de l'École Supérieure de théâtre de l'UQAM. Il explore ce que l'intimité et le collectif ont en commun et comment ils évoluent en parallèle tout en se contaminant.
Il aime créer des performances, des formes hybrides, des systèmes scéniques. Dans ses créations, il se confronte à une idée en lien soit avec un mécanisme psychologique de l'être humain, soit en lien avec un mécanisme de société et s’intéresse à comment celui-ci agit sur l'individu et le collectif. Concrètement, il extrait les codes du théâtre, de la danse, de la performance, du clown, de la musique, de l'art visuel et du sport pour créer des projets qui se veulent toujours inclusifs avec le public, qu'il voit plus comme des collaborateurs plutôt que des consommateurs d'art.
Comme interprète, il a été des projets Chambers et Ma(g)ma (Zone Homa, 2015), les Indiscrétions Publiques (2015), LOVE U LOVECRAFT (La Chapelle, 2016), Haltérophile (Actoral 16 – Usine C) ainsi qu'à la télévision avec le rôle de Danny dans la série documentaire Alex Caine (Historia, 2017). Il sera également de la distribution du spectacle ''Canada, it's complicated'' de Mary Walsh, en tournée tout l'automne à travers le Canada.
Depuis les dernières années, il a créé de nombreux projets et performances dans différents festivals au Québec (Festival Home Run, Zone Homa, Les Escales Improbables de Montréal, Festival International de Littérature) et a obtenu plusieurs résidences pour ses projets, autant au Québec qu'à l'étranger (Berlin et Paris).

Processus créatif 
«C'est d'abord un solo sur la notion de nostalgie qui a été créé en résidence. Je me suis inspiré de ma petite enfance et que j'étais encore en France. Presque en même temps, je me suis retrouvé à travailler sur un autre solo qui parlait de la réussite/âge adulte, alors que je venais de terminer ma formation. Il me semblait évident que la prochaine étape serait de parler de ce que je ne sais pas encore, c'est-à-dire la vieillesse (ou l'avenir, c'est selon). Le projet s'échelonne sur près de 3 ans et il est apparu sous la forme d'un ''spectacle'' sans que je m'en rende compte. Un peu comme si j'avais apprivoisé un animal sauvage sans le vouloir.»

Retour au calendrier