Solitudes duo - Daniel Léveillé Danse

Partager
  • © Denis Farley. Sur la photo : Ellen Furey et Emmanuel Proulx

Gros plans sur le couple. Masculins, féminins, mixtes, les duos se succèdent et n’excluent pas parfois un sentiment de solitude. Comment préserver son identité, sa liberté dans le dialogue avec l’autre ? Duos miroirs, duos duels: les corps, poitrines dénudées, se lovent l’un autour de l’autre, se repoussent ou se lient comme yin et yang. La nature du lien s’exprime dans les regards, les tensions de la chair, la qualité du contact. Pudeur, passion, indifférence et affection se disent sur des musiques baroques ou pop-rock. Une danse incandescente, à laquelle les interprètes se mesurent avec force, grâce et émotion.

Daniel Léveillé, grand homme de la danse contemporaine, célèbre ses 40 ans de carrière et les 25 ans de sa compagnie qui offre plus de 120 représentations par an dont la moitié à l’étranger. Lui dont le travail est lié au subconscient et qui toujours va dans le sens de l’épure poursuit ici l’exploration amorcée avec Solitudes solo, désignée Meilleure œuvre chorégraphique de la saison artistique 2012-2013 par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Chorégraphe: Daniel Léveillé
Interprètes: Mathieu Campeau, Ellen Furey, Esther Gaudette, Justin Gionet, Brianna Lombardo, Emmanuel Proulx, Simon Renaud
Collaborateurs: Geneviève Lizotte, Marc Parent