Shudder - Louise Michel Jackson, Ben Fury & Rodolphe Coster

Partager
  • © Clémence Jussaume. Sur la photo : Louise Michel Jackson, Ben Fury

Durée 25 minutes

Bienvenue dans cette discothèque chorégraphique minimaliste. Sur fond de musique pop-industrielle, prenez part à un trip hypnotique. Dans une course effrénée à l'extase, les corps révèlent une poétique histoire d’une addiction à l’adrénaline. Entre la démesure et l’abattement, c’est une étude de l’ivresse quelque peu cynique, dans laquelle les interprètes secouent leurs corps sans relâche pour oublier. Mais oublier quoi ? Nos propres fragilités ? Avec une dose d'humour, de retenu et de désillusion, la résolution de ce frisson tant désiré est difficile à atteindre, mais la tension et l'accumulation perdurent. Une performance intense et kinesthésique qui nous bouscule jusque dans nos entrailles. 

________

Welcome to the choreographic discothèque and its noisy pop-industrial music. In this somewhat cynical, minimalist study of the quest for euphoria, the performers shake their way to oblivion. Their trembling bodies, by way of subtle articulations and their variations, trace a hypnotic, poetic story of an addiction to adrenaline. Their choreography is stripped down rhythmic patterning that moves towards the energy of ecstasy until they launch into a form of hyper-energetic “jumping” from rave culture. At this wild, drunken party, the dancing becomes an outlet for hysteria. There is a touch of humour, a bit of pathos in the proposition, but perhaps no resolution to be found in the end. The choreographers ask: Do do we seek this extreme state of mind to conceal our fragility and vulnerability? We are shaken to the bone. This performance will literally leave you quivering in your seats.

Horaire :
3,4,5 novembre à 19h30
6 novembre à 16h

Chorégraphie et interprétation : Louise Michel Jackson et Benaji Mohamed (Ben Fury)
Création sonore : Rodolphe Coster
Création Lumières : Christian François
Aide à la dramaturgie : Katya Montaignac
Regard extérieur : Clara Furey et Jessica Batut

En co-production avec Charleroi danses

Retour au calendrier