Semaine de la danse - Performances à la Place des Arts

Partager
  • © David Wong. Sur la photo : Laura Toma et Erin O'Loughlin
  • © Svetla Atanasova. Sur la photo : Heather Stewart et Louis-Elyan Martin
  • © David Albert-Toth. Sur la photo : Stefania Skoryna

Dans le cadre de la semaine de la danse, le CCOV présente une série de 3 performances à l’Espace Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts. Le public est invité à vivre une expérience singulière, hors de la scène traditionnelle.

Passants ou spectateurs aguerris, laissez-vous surprendre par ces instants de danse!

Gratuit et ouvert à tous

PROGRAMMATION

25 avril 2017, 17h et 19h

Collectif LA TRESSE | Beauté Brute

Chorégraphes et interprètes : Geneviève Boulet, Erin O’Loughlin, Laura Toma
Conseiller artistique et répétiteur : James Viveiros
Lumières et Directeur technique : Hugo Dalphond
Costumes : Gina Osorio

Le collectif LA TRESSE développe une esthétique où la précision cohabite avec le chaos. À l’image d’une tresse qui s’entremêle, les trois membres du Collectif LA TRESSE fondent leur recherche sur la féminité non conventionnelle. Dans ce deuxième volet, LA TRESSE explore la force de la féminité par le biais d’une présence physique brute tout en découvrant la connexion sacrée ancrée dans le désir, le rituel et la dévotion.Trois femmes-créatures s’y rencontrent et livrent un engagement total du corps, armées d’une physicalité singulière. Habitées d’une même pulsion, elles explorent leur rapport au désir et puisent dans leurs fantasmes l’essence même de ce qu’elles révéleront aux spectateurs. En mêlant leur grain de sel dans les rouages de la mécanique du beau, les co-créatrices nous invitent à saisir l’expression d’une féminité atypique décomplexée et nous offrent une occasion rêvée de renouer avec l’élégance de l’anomalie!

26 avril 17h et 19h

Heather Stewart | Pull/Tirer

Interprètes: Heather Stewart, Louis-Elyan Martin
Répétitrice : Emily Gualtieri
Musique : Marc Bartissol

Pull/Tirer est une création expérientielle, un retour à la simplicité et à la puissance du corps. La chorégraphe a voulu explorer l’épuisement physique comme moyen d’accéder à un nouveau type de présence dans le cadre d’une performance. La pièce propose un temps et un espace de répit, un interlude loin de l’agitation du monde extérieur.


28 avril, 17h et 19h

PARTS+LABOUR_DANSE | HALVES

Chorégraphe : David Albert-Toth
Crée en collaboration avec les interprètes : Léna Demnati, Audray Julien, Julie Robert, Stefania Skoryna
Œil extérieur : Emily Gualtieri
Répétitrice : Geneviève Boulet
Musique : David Albert-Toth, Elegi, Jacaszek, Sasha.

La pièce HALVES est une réflexion sur les ombres. Où vont-elles quand nous quittons, où se réfugient-elles quand les lumières sont éteintes? Tandis que cette question semble en soi un non-sens, elle soulève l'interrogation suivante: qu'arrive-t-il à une personne ou à une chose lorsqu'on lui retire sa nature fondamentale, son identité? Comment pouvons-nous danser le vide ? Les ombres sont telles un autre soi, ces parties de nous qui vivent de l'autre côté, enterrées dans nos recoins les plus profonds, égarées le plus loin possible de notre portée. Elles sont notre amour perdu, évaporé, saisi, cassé. Elles sont nos "si seulement", nos multiples faits fracturés, notre soi oublié.

*Présentations soutenues par Hydro-Québec.