Faille : deux corps sur le comptoir - Jessica serli

Partager
  • © Claudia Chan Tak

Durée 30 minutes

C’est dans un décor épuré de laboratoire que ce duo « électro-sensible » questionne le système nerveux et le flux de ses agitations. Nous sommes plongé(e)s dans une esthétique spasmodique, entre contractions musculaires involontaires et relâchement. Les interprètes tressaillent et tremblent à mesure qu’ils deviennent à la fois les chercheurs et les sujets de leur expérience. Lumière, son, et mêmes électrochocs sont autant de stimuli qui nous (ré)animent. À travers une performance toute en finesse et en contrastes, alternant mouvements d’une grande précision et déformations surréelles, la chorégraphe-interprète nous invite à observer à l'oeil nu, l'envers de notre « moi » profond.

________

In a stripped-down laboratory setting, this “electro-sensitive” duet poses important questions about the nervous system and the biology of stress. This is an aesthetic of involuntary muscular contractions with moments of immobility. The dancers twitch and tremble while they set about their tasks both as researchers and human test subjects. So that it might awaken physical sensations also in spectators, the artist employs various sensorial stimuli: lights, sounds and even electroshocks. In a choreographic style that moves between precision and surreal (de)formations of the body, this dancemaker seeks to get under your skin and so to examine the life teeming within. She beckons us to observe the inner life of our most profound and authentic self.

Horaire : 
3, 4, 5 novembre à 19h30
6 novembre à 16h

Chorégraphe et interprète : Jessica Serli
Interprète et collaborateur : Nicolas Labelle
Conception sonore et compositeur : Antoine Berthiaume
Conception des éclairages : Paul Chambers
Direction des répétitions : Annie Gagnon

Retour au calendrier