États et aptitudes en contact improvisation avec Jori Snell (Danemark) et Andrew de Lotbinière Harwood (Québec)

Partager
  • © Gary Kurtz
  • © Gary Kurtz

Deux ateliers intensifs avec Jori Snell (Aarhus, Danemark) et Andrew de Lotbinière Harwood (Montréal, Québec)

Les samedis 4 et 11 novembre 2017
de 10h30 à 16h00

Studio White Wall, 4532 Rue Laval, Montréal (métro Mt Royal)

La danse contact Improvisation (CI) est une forme riche en sensations et en imagination qui éclairent, centrent et dynamisent ceux qui y la pratiquent.

Dans ces ateliers intensifs, nous plongerons au cœur du CI, un jeu libre de masse, d’équilibre, d’élan et d’immobilité pratiquée entre deux ou plusieurs personnes.

Ces stages comprendront une période pour arriver en douceur, un échauffement axé sur des techniques somatiques et des techniques de relâchement, des jeux, l’exploration d’habiletés essentielles en CI telles que : rouler en douceur, tomber en confiance, être en position inversée sur les mains, donner/prendre du poids sans effort, faire des portés fluides et s’envoler. De nombreuses partitions pour danser en contact, des exercices de détente profonde et des discussions complèteront le tout.

Tarifs
50$ pour un atelier
80$ pour les deux ateliers    

Communiquez à a1harwood@yahoo.ca ou au 514-523-4360 pour vous inscrire. 

Les stages sont ouverts aux adultes de tous âge, corps curieux et esprits ouverts sont les bienvenus.
Apportez une collation, car il y aura une pause. Une expérience antérieure en CI est un atout.
 

Jori Snell (Hollande/Danemark) est une artiste indépendante (arts de scène et arts visuels) qui, depuis 1998, travaille comme interprète, danseuse, actrice, metteur en scène et formatrice en Europe et en Afrique du Sud, appliquant sa formation au théâtre physique, au contact improvisation, aux arts martiaux et à des approches liées au Butoh dans un langage très personnel. Entre 2008 et 2016, elle a lancé et œuvré dans milieu du contact improvisation à Cape Town, en Afrique du Sud. Son travail intensif avec Kirstie Simson, Bo Madvig, Lucia Walker et Andrew Harwood sont ses plus grandes sources d’inspiration. Dans ses performances et son enseignement, elle vise à faire vivre une expression authentique du corps et de la personnalité en passant par le théâtre physique et les contes de fées, la danse et le mythe, la poésie et la création d'images visuelles magiques.

Andrew de Lotbinière Harwood (Québec) est reconnu comme un des pionniers du contact improvisation et maître dans son enseignement. Depuis plus de 40 ans, il se consacre à la recherche, l’éducation, la création et la diffusion de l’improvisation en danse comme discipline corporelle sophistiquée et comme art de la scène. Son travail s’est développé à travers des collaborations continues et de nombreuses recherches sur la performance, la composition, la conception spatiale et plusieurs pratiques de mouvement, notamment la gymnastique, l’athlétisme, la technique Alexander, l’Aikido, la danse contemporaine, le yoga et d’autres approches somatiques. Passionné par l’enseignement, il partage depuis 1976 ses connaissances à travers le monde entier.

 

Retour au calendrier