Complexe R - Compagnie de danse EBNFLŌH

Partager

Le Complexe R, plus communément appelé le Cerveau Reptilien, représente la partie du cerveau que l’on partage aves les reptiles. La plus ancienne membrane cérébrale de l’humain, elle est responsable de nos comportements les plus fondamentaux et destructifs.  Lorsque cette partie du cerveau fait défaut, elle engendre des troubles mentaux tels que les troubles obsessifs compulsifs. Qu’arrive-t-il lorsqu’on opère à ce niveau de manière quotidienne? Que l’on ne questionne plus rien? L’on devient désensibilisé, blasé et même indifférent…et là débute la psychose.

Dans une société où l’on dépasse constamment les limites de l’absurdité; où la téléréalité, les réseaux sociaux et les nouvelles sensationnelles prennent le dessus sur les vraies connections humaines, l’on vient à se demander si notre collectivité est en état de psychose permanente…Malaise de société…difficulté relationnel…narcissisme…sommes-nous à la dérive.

Avec cette troisième pièce, Spicey explore les thèmes suivants: le statut social et l’obsession sur notre apparence physique, notre identité, ainsi que les comportements psychotiques qui peuvent en résulter, utilisant un langage chorégraphique grandement influencé par les danses de rue, plus particulièrement la danse Hip hop et à travers une théâtralité encrée dans le mouvement, elle a approché 5 danseuses de rue, provenant d’origines différentes, toutes passionnées, talentueuses et à soif d’expression.   Leurs propres expériences humaines ont été agencées à son travail pour ainsi explorer les complexes, limites et obsessions avec lesquelles nous vivons au quotidien.

 
Chorégraphe : Alexandra ‘Spicey’ Landé
Interprètes : Axelle Munezero, Christina Paquette, Sandy Béland, Marie-Reine Kabasha, Lakessha Pierre-Colon
Conception Sonore : Shash’U – Silence D’Or et autres musiques
Mix Finale : Dr. Mad
Conception lumière : Benoit Larivière
Conception Costumes : Pina Mercury

"La création de cette oeuvre a été rendue possible grâce à l'appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec."

Complexe R a bénéficié du Programme d’aide aux artistes en danse du Département de danse de l’Université du Québec à Montréal