Ateliers - La création scénique, des sources à la production

Partager

La danse traditionnelle québécoise se transpose sur scène depuis près d'un siècle. Les ensembles folkloriques ont joué un rôle prédominant dans le domaine, et les trente dernières années ont vu apparaître quantité de nouvelles approches chorégraphiques appliquées à la danse traditionnelle québécoise, incluant la gigue. (ci-contre : photo de la BIGICO)

C'est sur cette démarche de création et d'adaptation à la scène que portera le stage de Danse traditionnelle Québec 2016-2017.

Après un court survol des sources et genres disponibles pour la création, plusieurs chorégraphes viendront présenter leurs œuvres et leur démarche de création. On abordera également la question de la direction musicale et ainsi que celle de la création de costumes.

Des équipes de création seront formées parmi les stagiaires, qui travailleront en laboratoire en février, sous le mentorat des professeurs du stage.

Les ateliers, qui se tiendront à Montréal, commencent à 9h30 le samedi, et à 9h le dimanche, les portes seront ouvertes dès 9h le samedi. Le nombre de places est limité : « premier arrivé - premier servi », c'est-à-dire que c'est le cachet postal ou la date du paiement Paypal qui fait foi (selon le cas), le tout accompagné du formulaire à remplir ci-dessous. La participation aux deux fins de semaine est obligatoire.

Les 29-30 octobre 2016, et les 11-12 février 2017.
Par Danse traditionnelle Québec (DTQ), en collaboration avec Compétence Culture, Emploi Québec, et le département de Danse de l'UQAM.

Enseignante :
Menka Nagrani : pour la création chorégraphique ;
Frédérique-Annie Robitaille : pour la création chorégraphique;
Monik Vincent : pour la création chorégraphique;
Josianne Hébert : pour la direction musicale;
Suzanne Harel : pour les costumes;
Normand Legault : pour l'ethnographie (formes et genres);
Pierre Chartrand : pour les sources (documentation, histoire).