Classes techniques avec Guy Cools - L'Artère

Partager

L’atelier explorera la notion que la dramaturgie est un accompagnement du processus créative de l’artiste/chorégraphe et que c’est accompagnement commence avec la recherche et l’étude des sources d’inspirations: sa propre identité, les espaces concrètes dans lesquelles on travaille et on habite; d’autres d’œuvres d’arts dans différents disciplines, des évènements dans la réalité. On explore le travail du dramaturge comme témoin, comme interlocuteur et comme éditeur. On le fera par des exercices concrets et pratiques et en discutant mon travail avec entre autre Koen Augustijnen, Sidi Larbi Cherkaoui et Akram Khan.

Biographie

Guy Cools est un dramaturge de la danse.
Ces postes récentes incluent un professorat associé à l’institut de recherches ‘Arts dans la Société’ à l’École des Arts Fontys à Tilburg, et chercheur post-doctorale à l’Université de Gand, où il a fini un doctorat sur la relation entre la danse et l’écriture. Il a travaillé comme critique de danse et programmeur artistique pour la danse en Flandre. Il se consacre maintenant à la dramaturgie de production, travaillant pour des chorégraphes partout en Europe et au Canada comme : Koen Augustijnen (B), Sidi Larbi Cherkaoui (B), Danièle Desnoyers (CA), Lia Haraki (CY), Christopher House (CA), Akram Khan (le Royaume-Uni), Arno Schuitemaker (NL) et Stephanie Thiersch (DE). Il fait régulièrement des lectures et des publications et il a développé une série d’ateliers qui ont pour but de soutenir des artistes et des chorégraphes dans leur processus créatif.
Ses publications les plus récentes incluent The Ethics of Art: ecological turns in the performing arts (Valiz, 2014) (Tournants écologiques dans l’art du spectacle), co-edité with Pascal Gielen ; In-between Dance Cultures: on the migratory artistic identity of Sidi Larbi Cherkaoui and Akram Khan (Valiz, 2015) (Cultures de Danse métissées: sur l’identité artistique migratrice de Sidi Larbi Cherkaoui et Akram Khan) et Imaginative Bodies, dialogues in performance practices (Valiz, 2016) (Corps Imaginatifs, dialogues sur des pratiques de performance), une série d’ entretiens avec des artistes contemporains majeurs que Cools a réalisé de 2008 jusqu’à 2013 pour Sadler’s Wells à Londres. Avec la chorégraphe canadienne, Lin Snelling, il a développé une pratique de performance improvisée intitulée ‘Rewriting Distance’ (‘Récrire l’écart’) (voir aussi : www.rewritingdistance.com) qui se concentre sur l’intégration de mouvement, la voix et l’écriture.

Inscriptions : inscriptions@larteredanse.ca

Ce stage est possible grâce à la collaboration du Conseil de la Culture des régions de Québec et Chaudières-Appalaches.

Retour au calendrier